Test Entraînement Cérébral du Professeur Rubik – À la recherche du fun

3.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Avec son statut un peu particulier de console hybride permettant le Motion Control, la Nintendo Switch commence à accueillir des titres aussi déroutants que ce que l’on pouvait parfois trouver sur Wii. Il y a quelques semaines, nous vous parlions par exemple de Fitness Boxing 2 : Rhythm and Exercises, qui s’inscrit dans une lignée grandissante d’accessoires de remise en forme. Une mode étonnante qui ne s’adresse désormais plus seulement à ceux qui désirent perdre du poids. En effet, il est désormais possible d’entraîner sa matière grise sur Switch.

Après le célèbre Programme D’entraînement Cérébral du Dr Kawashima, un titre que les possesseurs de Nintendo DS connaissent bien, la Switch accueille en cette fin d’année un certain Entraînement Cérébral du Professeur Rubik. Deux noms qui sonnent comme une redite, pour deux softs très différents dans leur exécution. Tandis que le premier vise principalement l’application ludique d’exercices simples de réflexion, le second vise plus largement à rendre le cerveau plus performant. Ce qui passe par quelques concessions.

Conditions de test : Nous avons joué au jeu aussi bien en mode docké qu’en nomade. Nous avons passé la plus grande partie de notre temps sur TV, sur une Switch classique. Le contenu a été terminé en un peu moins de 2 heures et nous avons joué et rejoué certaines énigmes pendant un peu plus de 5 heures.

Deviens génial

Entraînement Cérébral du Professeur Rubik

Devenir une meilleure version de soi-même, ça a tendance à faire rêver. Mais cela ne passe évidemment pas par l’oisiveté. Il faut travailler, beaucoup et sans relâche, autant son corps que son esprit. Pour le corps, rien de plus simple (façon de parler évidemment), il suffit de se mettre au sport. Selon l’assiduité, la volonté, et la condition physique d’origine, les résultats fluctuent. Mais dans la plupart des cas il est possible d’arriver à quelque chose en une poignée de mois. Pour le cerveau, c’est un brin plus complexe.

Lire et faire différents jeux de mémoire ou de réflexion peuvent aider à remettre ses cellules grises sur le droit chemin. Mais cela demande un investissement de temps énorme, et surtout il ne faut jamais arrêter, sous peine de voir ses capacités retomber. Certaines solutions existent cependant pour rendre ce travail moins difficile, moins chronophage, et surtout plus ludique. C’est ce que tend à proposer Entraînement Cérébral du Professeur Rubik. Dans les faits cependant, le résultat manque d’un petit quelque chose qui le rend moins efficace que prévu.

En lançant le titre pour la première fois, nous sommes accueillis par le Professeur Rubik lui-même. Autrement dit, l’inventeur du Rubik’s Cube, dans un apparat très géométrique et virtuel cependant. Celui-ci nous explique en quelques mots que son programme d’entraînement a pour but de favoriser la mémoire, faire grandir les capacités du cerveau, ce qui à terme peut améliorer sensiblement la vie des intéressés. Il évoque notamment la fin du stress… De la poudre aux yeux qui ne saurait que trop décevoir, à terme, ceux qui se lanceraient sérieusement dans l’expérience.

Parce que ce que propose l’Entraînement Cérébral du Professeur Rubik, c’est avant tout une série de mini-jeux. Alors certes, ceux-ci nous font travailler notre mémoire, notre rapidité de réflexion, ainsi que nos facultés logiques et mathématiques. Mais il n’en demeure pas moins que ce jeu Switch, utilisé quotidiennement, ne permet aucun miracle, et une avancée difficile à remarquer. Premier problème dans cette équation, donc, puisque tout ce que nous explique monsieur Rubik au début de notre partie est faux… exception faite côté mémoire, et encore. Il faudra être excessivement assidu pour voir des changements.

L’aspect ludique aux abonnés absents

Entraînement Cérébral du Professeur Rubik

Ce que propose concrètement Entraînement Cérébral du Professeur Rubik, c’est une série de 22 mini-jeux présentés comme étant à réaliser quotidiennement. Des exercices relativement basiques mais dont la difficulté évolue à mesure que le temps passe. Une fois terminés, on nous attribue une note, qui remplace globalement l’âge que nous donnait le Dr Kawashima. L’ennui, c’est que le sentiment d’accomplissement est absent, celui de progression idem, mais surtout que l’aspect ludique n’a visiblement pas été envisagé par les développeurs.

Et c’est dommage, parce qu’en soi la proposition du titre n’est pas si mauvaise, en dépit de la publicité mensongère. Les mini-jeux sont assez mal expliqués, et on a constamment la sensation d’être puni lorsque l’on fait un faux pas. Un peu comme à l’école en somme. Un détail qui pourra en motiver certains, d’autant qu’il est assez jouissif de parvenir à enchaîner les exercices une fois leurs concepts bien assimilés. D’autres, les moins patients peut-être, seront tout bonnement rebutés par cet aspect très scolaire du jeu.

Mais ce qui fait le plus mal, c’est l’absence cruelle de contenu. 22 mini-jeux, c’est très faible, surtout étant donné le temps misérable qu’il faut pour les réaliser tous à la suite. En 20 minutes c’est plié ! Reste un multijoueur très basique qui ne propose que de réaliser les exercices en même temps. Le plus rapide remporte la manche, bien entendu. Là encore, au-delà du manque cruel d’originalité, l’absence de fun frappe violemment. Mais il y a un détail tout bête qui va peut-être vous sauter aux yeux une fois que nous l’aurons évoqué.

Le titre nous fait miroiter le Professeur Rubik, inventeur du Rubik’s Cube, pour nous motiver à réaliser différents exercices. Des exercices dans lesquels des cubes sont mis à profit, comme des partis pris artistiques. Mais il aurait tout à fait été possible de s’en passer, ou de les remplacer par autre chose. Mais surtout… où est le Rubik’s Cube ? Il existe bien un mode de jeu libre, mais aucun qui nous permette de faire tourner dans tous les sens ce fameux jouet éducatif qui a fait fureur dans les cours de récréation à la fin du siècle dernier.

Entraînement Cérébral du Professeur Rubik est une publicité mensongère sertie de bonnes intentions. Vous n’y trouverez aucun Rubik’s Cube, et vous aurez fait le tour de son maigre contenu en une petite demi-heure, multijoueur inclus. Cela étant, il propose effectivement quelques exercices intéressants, travaillant notamment la mémoire. À vous de voir si vous êtes prêts à mettre de l’argent dans un entraînement si peu ludique.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Permet d'entraîner sa mémoire
  • Aspect visuel très austère
  • Seulement 22 mini-jeux
  • Pas ludique pour un sou
  • Où est le Rubik's Cube ?
3.5
  • PC
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One

Entraînement cérébral du Professeur Rubik

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Décidément, c'est l'année de l'entraînement pour moi. Juste après avoir testé Fitness Boxing 2, me voilà sur Entraînement Cérébral du Professeur Rubik. La différence, c'est que tandis que je profite encore du coaching virtuel du premier, le second est déjà rangé dans un placard sombre. Dommage, l'idée était plutôt bonne. Et j'aurais aimé qu'on me donne des pistes concrètes pour devenir champion de Rubik's Cube !

Nathan Champion
f
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.