TEST. Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space – L’épisode du pauvre

  • PlayStation Vita
Voir la note

La saga des Earth Defense Force s'est frayée de nouveau un chemin en Europe ce 12 Février 2016 avec un épisode PS Vita se prénommant Earth Defense Force : Invaders from Planet Space. En même temps et le même jour, Earth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair sort quant à lui sur PlayStation 4. Cette bataille de l'humanité face aux insectes compte bien s'implanter chez nous et il est temps de découvrir si l'opus PS Vita est à la hauteur de nos attentes.

Le titre Global Defence Force ou Earth Defense Force 2 ne vous est peut-être pas inconnu. En effet, il s’agit d’un beat them all original sorti au Japon sur PlayStation 2 puis dans nos contrées le 29 Juin 2007. Il est ensuite sorti sur PSP au Japon en seulement le 7 Avril 2011 et finalement, nous accueillons son remake sur nos PlayStation Vita ce 12 Février 2016.

C’est dur de vieillir

EarthDefensePSVITATestscreen1

Comme notre petit résumé vous l’indique, Earth Defense Force : Invaders from Planet Space n’est finalement pas si jeune et ce sont les premières impressions que l’on a eu lors de notre essai du jeu. Il faut l’avouer, il est très loin d’être à la hauteur de la PS Vita sur le plan graphique et ce ne sont pas les nombreux bugs qui nous diront le contraire.

En plus de cela, il faut savoir que les villes comme Londres pour les premières missions sont assez vides et que cela manque clairement de couleur. Pourtant, on a droit à des cartes assez grandes et c’est pour cela que cela déçoit. En somme, on ne peut pas dire que le soft ait les atouts nécessaires pour nous faire accrocher dès les premières minutes… Mais qu’à cela ne tienne et comme vous le savez, on ne juge pas un titre uniquement par ses graphismes.

Earth Defense Force : Invaders from Planet Space nous propose donc d’incarner un soldat qui devra combattre face à des hordes d’insectes géants. Il s’agit donc ni plus ni moins d’un Beat them all sous la forme d’un TPS. On incarne ainsi un membre de la EDF ( Earth Defense Force) et le but est de sauver l’humanité envahie par une menace inconnue et des plus inquiétantes…

Ainsi, ce remake accumule les problèmes techniques, les différents bugs et une caméra qui part bien souvent en cacahuètes. Si malgré tout cela, vous parvenez à faire l’impasse sur ces problèmes, alors, vous allez très certainement adorer décimer toutes ces créatures venues dont on ne sait où.

Mais pour éliminer ces vils insectes, plusieurs options vont s’offrir à vous. En effet, il y a trois classes différentes qui vont vous permettre de varier le gameplay.

Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space, une histoire d’invasion !

En premier, on trouve l’Air Raider. il s’agit de la classe la plus difficile à jouer et mais qui sera par contre très appréciée en online. Vous l’avez compris, cette dernière est basée sur le soutien et proposera différentes armes qui serviront à programmer des bombardements sur la carte, des bombes qui se colleront aux ennemis ou encore, des tourelles qui tireront automatiquement lorsqu’elle détecteront un adversaire dans les parages.

En deuxième, il y a le Pale Wing. Cette classe est particulièrement intéressante dans le sens où elle permet de voler. Evidemment, une jauge sur la droite s’épuise lorsque vous êtes dans les airs ou que vous utilisez certaines armes propres au PaleWing. Elle possède également des attaques au corps à corps avec un laser vraiment sympathique et il s’agit sans aucun doute du personnage le plus rapide. A noter que contrairement aux deux autres classes, le Pale Wing ne peut pas sauter ou esquiver puisque qu’il vole.

Enfin, la dernière classe est le Infantryman. Nous avons ici le protagoniste le plus facile à utiliser. En effet, entre mitraillettes, roquettes ou encore grenades, il est simple et efficace. Enfin, il faut savoir que vous pourrez définir la couleur de vos héros. Le seul bémol, c’est qu’on ne peut pas les voir dans les menus, résultat, vous aurez la surprise de voir ce que cela donne uniquement lorsque votre mission débute.

Avant de continuer, il faut savoir que l’épisode Earth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair sur PlayStation 4 sortant en même temps dispose d’une classe de plus, de plus beaux graphismes (oui, ça parait logique) et de beaucoup de détails le rendant malheureusement ou heureusement bien meilleur. Dans tous les cas, on y reviendra tout au long de ce test.

L’Earth Defense du pauvre

EarthDefensePSVITATestscreen3

Eh bien oui, déjà que l’on se retrouve avec une classe de moins, cet épisode PS Vita ne brille pas forcément par son gameplay. En effet, même si ce dernier reste fun, il faut avouer que les problèmes de caméra, le système de visée sous la forme d’un TPS et les différents bugs ne jouent clairement pas en sa faveur.

Pourtant, tout le côté addictif est bel et bien présent. On attend par-là cette envie d’évoluer et ce système de loot plutôt bien foutu. En effet, plus vous décimez de bêtes et plus vous allez récolter des cargaisons. D’ailleurs, ces fameux insectes possèdent différentes compétences et il y en a pour tous les goûts ! Tandis que les fourmis pourront être à terre ou volantes, les araignées vous piégeront quant à elles dans leurs toiles. Ne vous inquiétez pas, dans tous les cas, un joli ,ou devrions-nous plutôt dire, inquiétant roster de monstres vous attend.

Et pour éradiquer ces derniers, vous aurez non seulement de nombreuses armes mais également la possibilité de monter dans de nombreux véhicules. Malheureusement, la maniabilité n’est encore une fois pas des plus aisées et il faudra un temps d’adaptation.

Autrement, plusieurs récompenses vont s’offrir à nous pendant les batailles de manière aléatoire pendant que nous serons tranquillement en train de décimer ces méchants insectes. Les cargaisons recueillies pendant nous sont donc attribuées à la fin d’une bataille et il y en a plusieurs genres.

Celle appelée armure nous augmente de manière définitive la jauge représentant notre vie. La cargaison Weapon nous permet de mettre la main sur une nouvelle arme. Enfin, comme les bêtes que nous affrontons ne sont pas dociles et que nous ne manquerons pas de frôler la mort à plusieurs reprises, on trouve du loot de santé afin de recouvrer de la vie.

D’ailleurs, du haut de ses cinq niveaux de difficulté qui sont : facile, normal, difficile, très difficile et enfin, inferno, le combat risque bien d’être ardu. Néanmoins, si vous parvenez à survivre, c’est le genre de soft qui se voudra addictif rien que par son système de loot et surtout, de son mode de jeu en ligne.

Tous ensemble à l’assaut des insectes !

EarthDefensePSVITATestscreen2

Vous l’avez compris, Earth Defense Force : Invaders from Planet Space propose un mode online pour aller massacrer de l’insecte jusqu’à quatre joueurs. Avec seulement trois classes dispos, c’est dans des moments comme cela que l’on regrette que la quatrième présente dans la version PlayStation 4 soit absente ici.

Dans tous les cas, il y a aussi un mode adhoc pour les joueurs possédant deux PS Vita. Une manière de pouvoir jouer avec un ami car il faut bien l’avouer, tout comme un Warriors, le soft se veut répétitif et un mode multi est clairement une nécessité. En plus de cela, l’opus PS4 propose des alliés à bord de tanks ou à pieds qui nous accompagnent ainsi que des civils courant apeurés dans tous les sens. Pendant que ce temps-là sur PS Vita, on est seul au monde avec les civils… On finit par croire que nous sommes le dernier soldat de la planète…

Bref, avec plus de 80 missions à réussir dans les différents modes de difficulté et avec chacune des trois classes de personnages, il est clair que si vous accrochez à ce concept, vous en avez pour de longues heures de bonheur. Bien que très clairement, tout repose très franchement sur le loot d’arme et le sentiment de puissance. On aurait clairement aimé un peu de fan service et pourquoi pas, une réelle personnalisation de héros plutôt qu’un simple changement de couleur.

Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space est bien trop avare en contenu

Côté mode de jeu, on n’a seulement les missions et le online à se mettre sous la dent et il est clair que si l’on a pas d’ami pour jouer en ligne ou en adhoc, le soft perd grandement de son intérêt. Après, c’est à vous de voir si vous prendrez goût et supporterez une aventure solo plutôt répétitive et sans réelle histoire.

D’ailleurs, même s’il ne s’agit pas d’un facteur des plus importants pour ce genre de soft, il faut savoir qu’il est intégralement en anglais et qu’il n’y a pas de sous-titres pendant les missions. Rassurez-vous, il n’y a rien d’important que vous allez manquer pendant votre périple… Néanmoins, il est clairement nécessaire de maîtriser un temps soit peu l’anglais afin de pouvoir comprendre ce que font les différentes armes du titre.

Enfin, l’ambiance musicale colle parfaitement à l’ambiance se voulant « Invasion de la terre » et les tirs fuseront dans tous les sens. Après, qu’on se le dise, ce n’est pas non plus le plus gros point fort du titre. Certaines phrases d’un soldat en train de mourir reviennent d’ailleurs assez régulièrement pendant les missions ce qui peut avoir le don d’agacer.

Earth Defense Force : Invaders from Planet Space sur PS Vita n’est clairement pas un mauvais jeu mais il a plutôt mal vieilli à cause de l’épisode tout neuf intitulé Earth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair et sortant chez nous le même jour sur PlayStation 4. Graphiquement inférieur et pour cause, il s’agit d’un remake de remake, il possède des bugs, une classe de moins et des décors vides… On vous le dit clairement, si vous avez une PlayStation 4, foncez sur Earth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair dont le test est ICINéanmoins, si vous avez seulement la PS Vita et que vous possédez quelques amis qui comptent se mettre sur le jeu, alors son côté addictif au niveau du loot saura peut-être suffisamment vous convaincre afin que vous endossiez le rôle de sauver de l’humanité.

L'avis de l'auteur

La licence EDF est vraiment l’une des plus funs au monde. Pourtant, avec Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space, difficile de ne pas être déçu. Le jeu a très mal vieilli et a mis clairement trop de temps à sortir en Europe. Graphiquement manqué, rempli de bugs et pas forcément aisé à prendre en main, non, ce Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space est clairement déconseillé de mon point de vue.

Alexandre Mistral Play4Fun
f
Note du panda
4 10

Earth Defense Force 2 : Invaders from Planet Space

Points positifs

  • Mode online et ad hoc
  • Système de loot
  • Concept quand même sympathique
  • Long à finir si vous aimez le concept

Points négatifs

  • Graphiquement daté...
  • ...Techniquement aussi...
  • ... Et des bugs en prime
  • Des décors vides
  • Problème de caméra
  • Pas des plus simples à prendre en main
  • L'épisode PS4 sortant le même jour...
  • ... Le surpasse en tout point
  • Uniquement en anglais

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp