TEST. Crazy Machines 3 – Quand les inventeurs se déchaînent !

Voir la note
Fait pour les joueurs adeptes de réflexion et de créativité, Crazy Machines 3 pourrait bien vous faire tourner en bourrique, à moins que vous ne soyez plus fourbe que lui ?

Connaissez-vous les machines infernales ? Ces mécanismes complexes jouant sur l’effet « boule de neige » afin de provoquer des réactions en chaînes ? C’est ce principe que Crazy Machines 3 pousse au maximum afin de révéler le brillant inventeur/tortionnaire qui sommeille en vous !

Observation, observation, et re-observation !

test-crazy-machines-3-inventeurs-se-dechainent (6)

Crazy Machines 3 se pose donc comme un jeu de casse-tête/réflexion qui mettra vos nerfs à rudes épreuves. Dès le début, vous avez le choix entre deux options distinctes : le mode Campagne et le mode Inventer.

Dans le premier des deux, on vous propose une série de niveau à terminer. Le principe est toujours le même : placer les bonnes pièces dans le circuit de la machine pour qu’elle fonctionne sans sourciller. Si, lors des premiers stages, il suffira simplement de placer une chaise ou une planche aux bons endroits, vous verrez rapidement que la fourberie monte crescendo et qu’un sens aigu de l’observation et de l’anticipation vous sera demandé afin de venir à bout de toutes les machines.

Pour les plus challengers d’entre vous, vous pourrez également sélectionner des modes de difficultés plus épicés afin de vous acharner encore plus sur votre souris. Globalement, ce mode permet une bonne mise en bouche de l’expérience et procure fun et surtout satisfaction lorsque vous parvenez à venir à bout d’un casse-tête complexe. On se surprend à imaginer des schémas sophistiqués afin de savoir comment la bécane tourne, et on en oublie que nous avons en face de nous une machine qui nous demande de faire passer des balles dans des trous, pour activer un jouet qui poussera un ballon de basket, qui rebondira sur des dominos, etc.

Le titre possède de brillantes idées et sait les mettre en valeur !

Ce qui est plaisant, c’est que le jeu prône un côté décalé et humoristique appréciable qui s’assume totalement. C’est burlesque, fun et atypique, et je dois bien avouer que cette recette a, pour ma part, très bien fonctionné.

Le mode Inventer, quant à lui, vous offre la totale liberté de créer vos propres machines afin de les partager par la suite avec d’autres joueurs via le Workshop de Steam. Vous pourrez bien entendu télécharger les machines d’autres inventeurs pour essayer de les résoudre (en sachant que certains ont l’esprit vraiment retors). Bref, vous trouverez là le challenge adéquat si le mode « Ultra » de la Campagne ne vous a pas convaincu.

Un enrobage soigné et efficace !

test-crazy-machines-3-inventeurs-se-dechainent (3)

De manière générale, les interfaces sont bien pensés, et permettent une création fluide et sans sous-menus à rallonges qui entachent souvent ce genre d’expérience. Ici, c’est intuitif, rapide et pratique, et c’est mieux comme ça.

Crazy Machines 3 joue la carte du fun, du partage et de la création. Certes, ce n’est probablement pas le jeu du siècle, mais on ne peut lui enlever le dosage parfait de l’effet « addict » qui se met en place dès le début.

L’édition des machines est plutôt poussée et vous autorise tout un tas de fantaisie avec les différents éléments. En un clic de souris, vous prenez un élément, l’emboîtez où vous voulez avant de tester votre parcours. Il y a bien entendu une série de « tests » assez éprouvants avant de trouver une combinaison d’items fonctionnelle. Cependant, c’est aussi de cette manière que l’on trouve les bonnes pièces à enlever pour faire rager un autre joueur, qui triturera ses méninges dans tous les sens avant de savoir comment résoudre le puzzle. Oui, c’est du sadisme !

Crazy Machines 3 ne révèle son potentiel qu’avec l’aide de la communauté !

Au niveau de la direction artistique, c’est léché et fin, et le tout se marie à merveille avec le côté « Toy Story » du jeu. Comme cité dans le titre de cette section, l’enrobage est soigné et efficace. Côté personnalisation graphique, le jeu propose assez d’options pour adapter ce dernier à votre PC sans problèmes, pas d’inquiétude à avoir.

Pour ce qui est de la durée de vie, la campagne vous tiendra en haleine un certain temps, selon la vitesse que vous mettez à régler les différentes machines. Bien entendu, tout le potentiel du jeu se révèle vraiment avec le partage en ligne de vos créations (et le téléchargement des autres joueurs). C’est donc à la communauté qu’il appartiendra de faire vivre, ou non, le jeu sur le long terme. Ceci dit, vu comme c’est parti, il ne faut pas trop s’inquiéter.

Crazy Machines 3 se pose comme un vrai petit bijou d’ingéniosité. Fun, addictif et rempli de bonnes idées, il saura titiller la fibre inventrice qui est en vous. Pour autant, il est bon de souligner que l’expérience ne vaut la peine qu’en compagnie des œuvres de la communauté, et donc en ligne, étant donné que le mode campagne seul ne suffira pas à vous accrocher sur le long terme. Concernant le prix, le titre vaut bien la vingtaine d’euros demandée pour l’acquérir si vous êtes fans de puzzles et de machines bizarroïdes, mais en soi, il rebutera les curieux qui le trouveront probablement un peu trop élevé.

La note de l'auteur

Vraiment fun à jouer : voilà un excellent divertissement à base de casse-têtes "un peu barrés". Plaisant à élucider tout comme à construire, le titre regorge de qualités folles et, réellement, détend le joueur. Simple et efficace, surtout grâce aux apports entre joueurs, Crazy Machines 3 est vraiment que qu'on nomme un "jeu" et porte ce côté ludique comme fier étendard du fun.

Jibenc0
a
Note du panda
8 10

Crazy Machines 3

Points positifs

  • Très efficace en ligne...
  • Le côté décalé du titre
  • La création de machines, intuitive
  • Le contenu dense

Points négatifs

  • ... Mais pas des masses en solo
  • Un prix un chouïa élevé

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp