TEST. Battlefield Hardline – Le spin-off à laisser de côté ?

Voir la note

La très célèbre franchise Battlefield revient avec un nouvel épisode signé Electronic Arts, Dice mais également épaulé par les talentueux développeurs de Visceral Games, les créateurs de la licence Dead Space. Ici, Hardline délaisse le côté « ambiance militaire » pour se focaliser sur des affrontements urbains entre policiers et voyous. Mais que vaut vraiment Battlefield Hardline ? Erreur de parcours ou spin-off réussi ?

Terminé la guerre militaire et l’affrontement entre les pays rivaux, place aux affrontements urbains. Battlefield Hardline sort un peu de ses habitudes en mettant entièrement de côté l’essence même de la série au profit de l’univers de la police qui se bat contre des trafiquants. Ce nouveau volet change totalement d’ambiance et vous demandera de choisir entre flics et voyous. Un concept original et un univers nouveau qui peut laisser sur le côté certains addicts et puristes de la saga.

Rappelons tout de même que Battlefield Hardline ne vient pas s’inscrire dans la lignée des épisodes de la franchise, mais plutôt comme un spin-off, une histoire à côté tel un Battlefield 4.5. Et si le titre, initialement prévu en fin d’année dernière a connu un report de plusieurs mois, ce n’est peut-être pas plus mal ainsi. Au diable la concurrence avec Call of Duty qui devait sortir en même temps. Entre autre, au revoir également les nombreux soucis de lancement connus avec Battlefield 4. Mais si, souvenez-vous, l’aîné de Hardline qui avait connu un départ presque calamiteux entre nombreux bugs et soucis de stabilité des serveurs. Au moins, ici, l’équipe a pris soin de tout régler avant de proposer son titre.

C’est parti pour le show !

battlefield hardline1

Tous les joueurs de Battlefield le savent : on ne joue pas à un épisode de la série pour son solo mais principalement pour son multijoueur, celui-ci présentant généralement un bien plus grand intérêt. Et pourtant, Hardline propose ici une campagne de qualité à couper le souffle en signant ici, la meilleure jusqu’à ce jour. Il était décidément grand temps pour la franchise de nous proposer un solo plus que convenable.

Elle nous propose d’incarner un flic cubain qui met en avant son respect et son éthique envers les mœurs de la police. Fort attaché au code de l’honneur, vous traverserez avec votre personnage une aventure de 8 à 9 heures de jeu, une durée de vie plus que raisonnable et tout à fait honorable lorsqu’on l’a compare avec ses prédécesseurs. Battlefield Hardline opte pour une narration proche des séries télévisées et trouve le bon compromis pour démarrer à la fois l’histoire en douceur tout en nous tenant en haleine pour susciter l’intérêt du joueur. Plus proche du cinéma, votre odyssée sera mêlée à de nombreuses cinématiques parsemées d’humour afin d’offrir au soft une tournure de « TV Show »

Mais au delà de sa tournure scénarisée et bien plus accrocheuse, la campagne se différencie aussi au niveau du gameplay. Plus terre à terre, vous jouerez comme un véritable policier en évitant les affrontements à coup d’explosions. Adieu les tueries sanguinaires, les suspects ne seront pas tous à éliminer directement. Vous devez les arrêter après avoir présenté votre insigne, évitant ainsi une exécution directe. Peut-être que cette bonne étoile vous fera honneur mais nous perdons ici ce petit grain de folie que nous aimions tant dans les champs de bataille d’antan.

Cela permet cependant d’apporter à l’opus une nouveauté bien sympathique : la furtivité. Ainsi, vous pourrez finir la plupart des niveaux sans même tuer personne en enchaînant les arrestations furtives. Une nouvelle composante qui viendra apporter un grand bol d’air frais à la campagne tout en la bonifiant encore et toujours. Néanmoins, vos ennemis resteront quant à eux un peu largués sur le côté avec une IA pas franchement optimale.

Il est temps de se mettre à table

battlefield hardline3

Mais les fans de Battlefield l’apprécient avant tout pour son mode multijoueur. Toujours aussi addictif et jouissif, de nouveaux modes font leur apparition. Et là où les grands frères de la série avaient déjà planté leur tente, Hardline reprends les solides bases de ces prédécesseurs pour rajouter à sa sauce de nouveaux éléments. Les affrontements épiques à 64 joueurs sont toujours présents avec maintenant la possibilité d’utiliser les véhicules pour aller d’un bout à l’autre des diverses cartes – trop petites – qui vous sont proposées.

Plus généralement, le dernier-né de Electronic Arts s’axe clairement pour la compétition avec une bonne dose de nervosité et de challenge en ligne. Ces nouveautés puisent leur source d’inspiration dans la réussite de Counter-Strike ou encore Payday avec un nouveau mode de style braquage axé sur l’argent ou encore la protection et extraction d’otage. Malheureusement, le multijoueur n’aura rien de très surprenant et même s’il est bien plus que correct, il ne créera pas la surprise chez les fans en attente d’explosion sensorielle.

Non pas pour terminer sur une note blessante, mais Battlefield Hardline n’est clairement pas à la hauteur de ce que l’on peut attendre aujourd’hui sur nouvelle génération. Techniquement pauvre, le soft est à la ramasse et peut sembler un peu vieillot pour beaucoup d’entre vous. De plus, l’aliasing et le clipping sont bien présents sur Playstation 4 et Xbox One, et même si la version PC s’en tire bien, les baisses de framerate viendront bloquer un peu votre expérience de jeu et votre immersion.
Vidéo-test Battlefield Hardline

Avouons-le, Battlefield Hardline est un spin-off réussi mais fait bon d’être juste un spin-off. Avec enfin une campagne de qualité et qui a réussi à nous en mettre plein les mirettes, le soft tente d’attirer un nouveau public en le rendant plus accessible, plus ouvert à tous. Les fans inconditionnels eux, se risqueront d’être déçus par une nouvelle recette qui change du plat habituel et une sauce plutôt amère côté multijoueur : Cartes mal optimisées et peu de véritables surprises. Quoiqu’il en soit, Battlefield Hardline reste une réussite et s’offre le luxe de respecter ses engagements et promesses faites jusqu’à ce jour ; de quoi nous faire patienter jusqu’au Battlefield 5.

 
La note de l'auteur

Battlefield Hardline est un bon jeu, un bon spin-off mais n'est pas un bon Battlefield. Dixit les affrontements tumultueux, on a quelque chose de plus urbain, plus dynamique. Mais ce n'est pas pour les véritables fans de la série.

Julien
c
Note du panda
7 10

Points positifs

  • Un spin-off réussi
  • La meilleure campagne solo jusqu'à ce jour !
  • Et son show TV
  • Les nouveaux modes de jeu multijoueurs

Points négatifs

  • Techniquement pauvre
  • Risque de déplaire aux fans de la licence
  • Les véhicules, une physique imparfaite

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation