TEST. LEGO Marvel’s Avengers – Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

Voir la note

Nouvelle itération à la franchise LEGO, Warner Bros. et TT Games nous proposent cette fois-ci de plonger dans l'univers des Avengers.

Les jeux LEGO ne s’arrêtent plus et pour cause : ils sont aussi funs qu’addictifs et à chaque nouvelle sortie, la rédaction est aux anges : quoi de mieux que de parcourir les vastes terres d’un de nos films préférés en incarnant nos petits bonshommes et héros faits de briques ? Après un assez bon LEGO Jurassic World et le petit détour avec LEGO Dimensions et son aventure différente avec l’arrivée des figurines NFC, voici LEGO Marvel’s Avengers.

« Stark, il nous faut un plan d’attaque ! – J’ai un plan: on attaque ! »

L’éditeur nous avait déjà proposé l’univers Marvel avec LEGO Marvel Super Heroes en 2013 et revient aujourd’hui en se focalisant plus spécifiquement sur l’épopée des Avengers. Si le précédent opus nous permettait d’incarner jusqu’à 140 personnages différents, ici, ce sont plus de 200 caractères qui sont proposés en passant bien évidemment par nos fétiches héros : pas de Spider-Man ou Gardiens de la Galaxie mais nos fameux Iron Man, Captain America, Hulk, Thor, Scarlet et j’en passe. Comme à l’accoutumée, on se retrouvera avec toute une ribambelles de figures jouables mais bon nombre d’entre eux restent plus ou moins inutiles, soit parce que leurs compétences sont une pâle copie d’un autre soit parce qu’ils ne possèdent aucun véritable intérêt.

Mais pourquoi simplement s’arrêter aux films lorsque l’on peut devenir nous-même un super héros ?

Et c’est derrière ce credo que les habituels jeux de la franchise LEGO se cache. Pouvoir incarner les protagonistes de notre univers préféré dans un titre à la fois parodique, humoristique mais drôlement fidèle à l’oeuvre de base. On retrouvera ainsi, à travers les différents chapitres de l’histoire principale, des missions relatant les films The Avengers et The Avengers: Age of Ultron mais également, bien qu’un peu plus en retrait, des éléments de Iron Man 3, Captain America: The First Avenger, Thor et Captain America: Le Soldat d’Hiver.

Comme toujours, TT Games et Warner Bros. proposent de multiples références aux films susnommés et font encore une fois, un travail d’exception. L’univers y est bien retranscrit, les clins d’œils sont aussi nombreux que parodiés et c’est vraiment jouissif de revivre les œuvres cinématographiques faits de briques.

« J’ai une armée. Nous, on a un Hulk. »

legomarvels

Bien évidemment et comme d’habitude, chaque personnage aura ses propres capacités. Hulk pourra ainsi user de sa force, Black Widow pourra hacker les ordinateurs, Thor pourra pulvériser certains objets avec son marteau tandis que Captain America mettra à profit son bouclier pour les énigmes.

Justement, si les énigmes font parties intégrantes des jeux LEGO, elles sont ici bien dosées par rapport à l’action, là où dans certains opus l’un prend le dessus sur l’autre. C’est une véritable sensation de plaisir et une promenade agréable que de parcourir les différents niveaux et revivre chaque film.

Fans des jeux habituels de la franchise, vous n’êtes pas sans savoir que la saucisse et plus particulièrement le cochon proviennent d’un délire des développeurs. Cet humour, propre à la série et que l’on adore, est encore une fois présent et les répliques cultes et situations insolites nous font bien rire. Par contre, on remarquera, pour les habitués, un humour un peu en retrait et moins présent que ce que l’on a déjà eu précédemment. C’est sensiblement moins mais on peut tout de même le ressentir et c’est dommage.

Des super-pouvoirs pour des super-héros en super-briques

lego2

Peu de véritables nouveautés se font ressentir dans cette nouvelle mouture. Et c’est généralement ce que l’on peut reprocher à chaque sortie de la licence de TT Games. De nouveaux ajouts mais toujours en petite quantité, histoire de ne pas trop se fouler. Ainsi, Hulk pourra bondir et grimper des buildings et quelques uns de nos personnages auront de nouvelles capacités. Mais si on le compare à Marvel Super Heroes, force est de constater que les évolutions de personnages sont minimes.

Tout pareil que les avancées technologiques. Alors bien sûr, on se retrouve une nouvelle fois avec une bande-son au top et en référence avec les films, le rendu graphique est correct mais n’apporte en soit rien de bien nouveau. On notera cependant que l’éternel démon – auquel je suis confronté depuis 4 jeux LEGO, est bien moins présent : Je n’ai noté que très peu, si ce n’est aucun véritable bug. Et je ne veux pas cracher sur le travail du studio mais il est vrai que leurs dernières productions étaient plutôt infestées de bugs à l’instar de LEGO Jurassic World bâclé pour la sortie du film du même nom.

Depuis quelques temps maintenant, les longs couloirs laissent place à une certaine sensation de liberté avec une histoire principale et un ensemble de quêtes secondaires dans les divers endroits à explorer parsemé d’objets à collectionner. Si la trame scénaristique se termine en seulement 6 à 7 heures, vous en aurez pour votre argent avec les nombreuses choses à faire à côté. Le monde ouvert est bien plus développé que ses aînés et dispose de nombreux défis à réaliser. Les missions de l’agent Carter sont notamment vraiment intéressantes, racontées avec un effet flash-back.

Si le fan-service est bien présent, le mode coop en local fait lui aussi acte de présence. Cependant, si celui-ci est toujours aussi jouissif et apporte un réel intérêt au soft, il est beaucoup plus brouillon à cause des différentes compétences de nos héros. En effet, il suffit d’un super-saut pour masquer la vue du deuxième joueur et les développeurs ont souhaité mettre l’accent sur les effets visuels au détriment parfois d’une interface lisible et qui rendent souvent l’action confuse. C’est dommage parce qu’à vouloir faire des choses jolies, on se retrouve avec une expérience de jeu amoindrie.

Petite parenthèse également sur la présence d’un Season Pass qui proposera son lot de contenu au fil des mois après sa sortie. Si je ne suis pas particulièrement contre les DLC, je dois bien vous avouer que sur ce genre de jeux, je les trouve obsolète. C’est une aventure qui doit se faire en une seule fois, et je la trouve bien différente lorsque l’on se relance plusieurs semaines après pour terminer le contenu additionnel, comme on a pu l’avoir dans LEGO Batman Au Delà de Gotham. Et se sentir déjà obligé d’acheter alors que le jeu vient de sortir, c’est pas mon truc.

A chaque jeu LEGO c’est la même chose, l’expérience est toujours aussi plaisante, si ce n’est carrément jouissive lorsque l’on connaît les films références. Les clins d’œil sont nombreux et quoi de mieux que de parcourir Washington DC ou la Villa de Tony Stark avec nos personnages faits de briques. Bien que les effets visuels viennent parfois gâcher l’action, contrôler les personnages de l’univers Marvel dans ce monde ouvert a vraiment ce petit quelque chose. Si LEGO Marvel’s Avengers ne signe pas le meilleur épisode de la série, il reste néanmoins un incontournable à rajouter à sa collection.

7 10

Points positifs

  • L'univers Marvel une fois de plus respecté
  • De nombreuses heures de plaisir
  • De quoi combler les fans
  • L'open world de plus en plus intéressant
  • Les super-pouvoirs
  • L'humour LEGO...

Points négatifs

  • ... mais moins présent que d'habitude
  • Des effets qui rendent confus l'action
  • Un Season Pass, détestable dans ces jeux
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp