TEST. Toukiden 2 – Une suite en monde ouvert réussie

Voir la note
Après un premier épisode qui avait su poser des bases solides, Omega Force nous propose Toukiden 2. Voici notre test et nos impressions.

Après un premier épisode qui avait su poser les bases à l’univers Toukiden, considéré comme un Monster Hunter like, l’équipe de Omega Force revient pour un second épisode. Le studio nous avait déjà proposés un épisode Kiwami qui reprenait le premier opus avec quelques ajouts et un portage sur PlayStation 4, lui qui était précédemment sorti sur PlayStation Vita. Ce second volet lui, sort ce 24 mars sur PC, PlayStation 4 et PlayStation Vita, le tout, simultanément.

Toukiden 2, une suite plus poussée

TOukiden2

Toukiden 2 vous met dans la peau d’un Slayer, un guerrier qui devra combattre des démons venus d’un autre monde pour défendre sa patrie. Ces démons, appelés Oni, apparaissent sans réelles raisons et il est de votre devoir de vous en occuper. Mais avant de se plonger en plein cœur de l’histoire, le soft propose au joueur de créer son propre avatar à travers une création de personnage plutôt complète. Force est de constater que les choix sont toujours aussi nombreux et l’on peut ainsi customiser notre personnage comme bon nous semble à travers les différents paramètres. Sexe, cheveux, visage, accessoires, taille, poids, longueur des jambes, torse bombé ou pas, il sera également possible de choisir une voix pour notre héros. Toujours sur cet écran de création, il faudra opter pour sa première arme, que l’on pourra changer ensuite. Lance, épée, l’arsenal se veut léger mais varié pour proposer plusieurs styles de gameplay. Deux nouvelles armes s’ajoutent au précédent volet, à savoir le combo épée et bouclier ainsi qu’un fouet. Deux nouveautés plutôt sympathiques.

Après une courte introduction qui permet de prendre en main les premières mécaniques de gameplay tout en posant les premières bases de la trame scénaristique, on sera propulsés dans un petit village bien loin de tout cela, sans véritablement comprendre pourquoi. Ce sera à vous d’enquêter et de savoir ce qui s’est passé à Yokohama où des démons ont envahi la ville lorsque vous y étiez. Cependant, histoire de rajouter un peu de mystère, vous vous retrouverez dans ce village appelé Mahoroba dix ans plus tard, sans aucun souvenir. Ce sera là le point d’accroche de l’histoire. Notre héros fera rapidement la rencontre du Professeur et de Tokitsugu, deux personnages importants et qui accompagneront notre guerrier dans son périple. Ils tenteront de répondre à toutes ces questions avec vous et de vous aider à retrouver des traces de votre passé.

Toujours aussi efficace dans sa mise en oeuvre, les développeurs arrivent à proposer ici un scénario bien plus abouti et une campagne en profondeur. Il est clair que le sujet du Japon féodal est maîtrisé et c’est l’un des points forts du titre. En plus de son univers déjà fort intéressant, Toukiden 2 possède une trame scénaristique plus accrocheuse et quelque chose de mieux amené. Ce qui est dommage, c’est que le jeu reste en anglais. Si les voix originales japonaises sont conservées pour notre plus grand bonheur, nous n’avons malheureusement pas la chance d’avoir des sous-titres français. Si la plupart des joueurs ayant des bases en anglais y arriveront, les anglophobes eux, auront un peu plus de mal. Surtout que ce nouvel opus dispose d’un bon nombre de lignes de dialogue supplémentaire, peut-être même parfois trop pour ne rien dire.

Allez, Oni va !

Toukiden-2 touya oni images 1

Mahoroba, le village où le héros est accueilli, sera le point d’accroche de votre aventure. Après avoir fait les premiers combats en compagnie de vos deux nouveaux acolytes, la scientifique vous donnera une nouvelle capacité, une sorte de main démon. Celle-ci vous permet d’agripper certaines parties, notamment de vos ennemis, pour vous propulser. Une utilité en combat pour échapper ou se déplacer rapidement mais également pour atteindre certaines plateformes et endroits auxquels on n’aurait jamais pu accéder, le saut n’étant pas disponible dans Toukiden 2.

Le studio proposera finalement que des nouveautés anecdotiques ou un recyclage des éléments déjà utilisés dans le premier opus. Bien sûr, cela n’est pas forcément l’ennemi du mal, étant donné que les développeurs perfectionnent un peu tous ces aspects-là. Mais finalement, la principale nouveauté de cette suite, c’est sans doute son aspect monde ouvert. Enfin, monde ouvert, restons terre-à-terre, c’est davantage du semi-ouvert puisque le monde est réparti en plusieurs zones, jonchées de quelques vastes plateaux. Néanmoins, Toukiden 2 offre une exploration motivante et tire son épingle du jeu grâce à une progression grisante. Les zones se débloquent en fonction de votre progression dans l’histoire et des points d’accès se déverrouilleront peu à peu, vous permettant de passer d’une zone à l’autre facilement.

Toukiden 2 offre une progression motivante dans un monde semi-ouvert et un scénario plus captivant

Cependant, ces dernières sont assez inégales. Le soft souffre d’un manque de linéarité sur ces aspect-là tout en étant paradoxalement répétitif. Si c’est le genre qui veut ça, tout comme le premier opus, certains n’hésiteront pas à dire que le tout est assez répétitif. L’emplacement des ennemis ne change pas, notamment des boss et l’on est toujours à faire la même chose. Le level-design est quant à lui plutôt inégale et manque un peu d’ingéniosité. C’est un peu dommage puisque nous sommes après tout dans un monde ouvert et les zones sont assez inégales.

Fort heureusement, on croisera sur notre route bon nombre de personnages à qui l’on pourra parler ou qui nous donneront des quêtes. Cela permet d’éviter cette sensation de vide que l’on aurait pu avoir et du coup, le monde ouvert est plutôt fourni. De nombreux objets à collectionner seront également présents et cela donnera un autre prétexte à l’exploration. Outre l’artisanat, l’équipement est également très important car comme vous le savez, il n’y a pas de progression de personnage.

Pas d’expérience, pas de niveau, votre force de frappe se limitera uniquement à ce que vous portez et à vos techniques de combat. La recherche d’équipement est importante dans Toukiden 2. Demander de l’aide à un forgeron pour améliorer votre tenue ne sera pas rare et il faudra s’accaparer de certains objets qui ne se trouvent que sur quelques ennemis pour obtenir l’armure souhaitée. Chacun dispose de caractéristiques particulières et le joueur sera parfois obligé de porter une tenue bien précise pour être efficace contre un boss. C’est un point à ne pas négliger et cela prend une place assez importante dans le titre. Il faudra donc parfois être bien préparé avant de se lancer dans un duel contre les plus gros boss. Et puis comme toujours, les arènes seront présentes, l’endroit idéal pour zigouiller de monstrueux Oni à grands coups d’épée.

Sword, Swing and Swap

toukiden 2 gameplay

Toukiden 2 propose quelques nouveautés en combat. Les fondamentaux restent, le joueur aura à sa disposition plusieurs coups qu’il pourra asséner à l’aide des touches correspondantes. Il est possible de sprinter pour s’enfuir du combat et au vu du monde ouvert sans temps de chargement avec les combats, cela reste une option envisageable. Les roulades permettront d’esquiver tandis que des attaques un peu plus spéciales permettront, par exemple, de restaurer une partie de votre vie. Les combats aériens sont également composantes d’une bonne partie de vos affrontements. Un certain coup vous permet d’être en l’air mais cela est également désormais possible à l’aide de votre bras démoniaque.

En effet, rappelons que la main du démon permettra de s’accrocher à une des parties du corps de votre opposant. Il n’est donc pas improbable que vous usiez de cette capacité pour continuer le combat en l’air. Cette main démoniaque dispose également d’une jauge qui, une fois remplie et utilisée, permet de détruire intégralement l’un des membres de votre ennemi, et ce, de manière immédiate. Les combats sont toujours aussi plaisants et une fois l’équipement adéquat porté, on ressent une certaine sensation de puissance à enchaîner ses coups, au sol et dans les airs.

Complet, accessible, Toukiden 2 ne propose finalement pas de réelle révolution par rapport à son prédécesseur

Une certaine diversité est présente chez nos adversaires et cela permet au soft de se renouveler sur ce point-là. Que ce soit de petits ennemis, de gros monstres ou d’énormes erreurs démoniaques, il faudra adopter la bonne stratégie pour venir à bout rapidement de ces derniers. Affaiblir une partie du corps permettra par exemple, de le plaquer au sol et d’enchaîner les coups puissants avec vos coéquipiers. Il est parfois important d’adopter la bonne tactique en groupe pour remporter rapidement l’affrontement. Et l’aspect coopératif du soft prend tout son sens en combat. Si en solo, il faut avouer que cela manque un peu de profondeur, jouer avec ses amis est quand même vraiment intéressant, et l’on pourra enchaîner les arènes avec plaisir.

Côté script, l’IA est plus que correct. Pour le genre, elle est de bon augure et les boss ont des mécaniques bien précises. Cela renforce l’idée qu’il faut choisir le bon équipement et adopter le bon style à chacun de ses coéquipiers. Par ailleurs, il faudra choisir le bon Mitama, des esprits de héros du passé pris au piège par des Oni. Une fois libérés, vous pourrez les utiliser et chacun aura un style qui lui est propre, tant offensif que défensif. Certains pourront augmenter votre attaque comme vous donner un bonus précis alors que d’autres n’hésiteront pas à vous secourir en cas de perte de vie.

Toukiden 2 reste techniquement dans la lignée des autres jeux du studio. Bien que cela ne sera pas la baffe graphique, les environnements sont plutôt sympathiques et le soft dispose d’un chara-design de qualité. Si les textures et les décors environnants laissent parfois à désirer, le titre se rattrape sur certaines animations. On ressent juste le fait que le jeu a été développé dans la foulée sur PC/PS4 et sur la console portable de Sony. Le tout reste fluide et l’on rappelle qu’il n’y a quasiment aucun temps de chargement au vu de son monde ouvert. Par ailleurs, la bande-son est en adéquation avec l’univers proposé et alimente une ambiance globale agréable.

S’il ne révolutionnera pas la licence, Toukiden 2 reprend la même recette pour tenter de la perfectionner. On se retrouve avec des nouveautés bienfaisantes mais relevant tout de même de l’anecdotique, faisant office de grosse mise à jour et il est difficile de le caractériser comme véritable suite. Néanmoins, avec son scénario plus abouti, sa progression bien amenée et ses mécaniques de combat grisantes, il vous fera forcément passer un bon moment, surtout si vous avez aimé son prédécesseur. Toukiden 2 demande un minimum d’investissement, surtout qu’il reste sous-titré en anglais et que les nombreuses lignes de dialogue vous demanderont de bien le décrypter pour comprendre toutes les subtilités de la trame scénaristique. Le soft tire sa force dans ses combats de boss mais aussi dans les arènes avec sa composante coopératif. A vous de voir si l’investissement est nécessaire à son lancement.

La note de l'auteur

Une suite qui a du répondant. Si Toukiden premier du nom m'avait laissé un peu sur ma fin, on se retrouve avec un nouvel épisode plus abouti. Les développeurs ont repris la même recette pour la perfectionner en apportant un monde ouvert plutôt bénéfique. Il faut avouer aussi que le chara-design des personnages est une véritable réussite et certains sont vraiment magnifiques. Le souci est que vendu à 60€, notamment sur PC, je trouve cela vraiment abusé. Même si l'on tient là un très bon jeu, les avancées sont anecdotiques et je ne peux que conseiller d'attendre d'éventuelles réductions.

Julien
b
Note du panda
7 10

Points positifs

  • Un monde ouvert plutôt bien fourni
  • Un scénario bien ficelé et une narration agréable
  • Un chara-design qui fait mouche
  • De nombreux éléments de personnalisation
  • Une progression motivante

Points négatifs

  • Level-Design très inégal...
  • ... Et un équilibrage des zones qui l'est tout autant
  • Toujours pas de traduction française
  • Un genre qui se veut quelque peu répétitif

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp