TEST. Kirby Blowout Blast – Un spin-off rose bonbon

  • 3DS
  • New 3DS
Voir la note

La licence Kirby fait résonner les mémoires d’enfance des joueurs ayant connu la sympathique petite boule rose en 1992 sur LE Game Boy (Kirby’s Dream Land). Cela fait déjà 25 ans que la licence Kirby nous enchante par son univers mignon et atypique, Nintendo a tenu à mettre en avant sa licence à nouveau afin de la développer sous le nom d’un événement simplement baptisé « KirbyTM 25th Anniversary ». Derrière ce geste sont issus une série de trois spin-off dont « Kirby Triple Deluxe » (2014), « Kirby : Planet Robobot » (2016) et pour terminer « Kirby’s Blowout Blast » (2017) dont cet article traitera.

Le personnage d’apparence inoffensive de Masahiro Sakurai aura traversé le temps ainsi que de nombreuses épreuves durant sa carrière. Le design simpliste du personnage est intimement lié aux moyens techniques limités de la portable de Nintendo en 1990 et facilitant grandement, par la même occasion, le travail d’animation. L’adorable petit ballon rose est tout de même doté de capacités assez étonnantes, celle que l’on retiendra le plus pour cet opus est la capacité d’aspirer ses ennemis pour les renvoyer valser dans le décor ou détruisant les rangs ennemis afin de nettoyer toute menace résidant sur la planète Popstar (Dream Land).

Qu’est ce qui était jaune et qui attend ?

kibry-blowout-blast(4)

Pour ceux qui ont pu se divertir sur le volet de 2016 auront la surprise de retrouver les mécaniques du mini-jeu Kirby 3D Rumble déjà présent dans les options de « Kirby : Planet Robobot ». En effet, il s’agit ici d’un spin-off qui reprend le gameplay du mini-jeu bonus en l’améliorant et profitant de l’occasion pour ajouter du nouveau contenu. Pour ceux qui espéraient de la plateforme complexe : passez votre chemin, ici place à un jeu d’action rapide en 3D et de la résolution de puzzles à la volée. Mis à part le contexte historique et les origines que tout fan de Kirby sait et se doit de savoir, rien n’aiguillera ces informations aux nouveaux venus car le scénario est totalement absent. Le jeu s’adapte parfaitement à l’utilisation nomade de la console proposant des parties éclair ne durant pas au-delà de 5 minutes.

Le joueur sera propulsé sans plus d’informations sur une plateforme faisant office de sanctuaire orientant Kirby vers divers mondes à débloquer. Une place communément appelé « hub » de nos jours. Cinq mondes sont à découvrir qui sont eux-même divisés de quatre à cinq niveaux à difficulté progressive se terminant chacun par l’affrontement d’un Boss.

Durant les vingt-cinq niveaux qui attendent notre rondoudou rose, il faut bien prendre en compte que le jeu est axé sur l’obtention d’un maximum de points avant une limite de temps définit au début de chaque niveau. Le nombre de points obtenus est influencé par la performance effectuée durant la courte session de jeu. Fort heureusement, les capacités de Kirby rendront la tâche plus facile et seront le cauchemar des ennemis issus de l’univers de la licence. Le marshmallow pourra courir, sauter, flotter dans les airs, s’accroupir, gober ses ennemis pour les recracher. La prise en main est très simple, aucune difficulté concernant la maniabilité du personnage, ce sera tout dont Kirby aura besoin pour venir à bout des épreuves à venir. Le gameplay très simple permet de se concentrer sur les mouvements et les esquives d’obstacles plutôt que s’emmêler les doigts sur les touches rendant le jeu accessible à tous.

Un jeu qui s’émancipe de toute notion de plateforme complexe et se centre sur l’action.

Le but est très simple. Terminer les niveaux en un minimum de temps, récupérant des pièces et occire les ennemis au passage. Si cela semble à la portée de tous, il n’en est pas moins qu’il faudra faire preuve de doigté pour obtenir le meilleur résultat. Après tout, il s’agit bien ici d’un jeu de « scoring ». Rien de plus simple pour accumuler les points que de comprendre la simple mécanique de combos permettant de démultiplier les points par enchaînements d’ennemis vaincus. Kirby est capable d’aspirer les ennemis pour les recracher au bon moment pour aligner plusieurs belligérants sur le terrain. Plus Kirby aspirera d’adversaires, plus sa puissance de feu augmentera et pourra donc faire tomber d’autant plus d’ennemis : idéal pour faire grimper ses points facilement et s’assurer d’obtenir le maximum de points à la fin du parcours.

D’autres facteurs viendront influencer les points accumulés en fin de niveau comme ramasser des pièces de cuivre, d’argent et or. Le temps dépensé à atteindre la fin du niveau, des médailles attestant votre prouesse d’avoir terminé le niveau sans égratignure, en un temps record ou d’avoir nettoyé le niveau de toute menace existante. De ces statistiques en résultera la valeur du trophée obtenu allant du bronze au platine. L’attrait pour ce volet sera de faire en sorte de décrocher au moins tous les trophées d’or dans chaque monde pour débloquer leur version « EX » qui sont des niveaux retravaillés à difficulté réhaussée des mondes correspondant déjà visités. Pour les plus assidus, le trophée platine sera le vrai défi de chaque niveau demandant de la connaissance et de la maîtrise. Un trophée à ne pas prendre à la légère malgré un jeu plus porté pour un public jeune que le public adulte. Comme quoi, l’habit ne fait pas le moine !

Kirby’s Blowout Blast n’oubliera pas les ennemis plus puissants à la fin de chaque monde. Si ces ennemis ne s’élimineront pas simplement en soufflant dessus, ces combats rompent avec tout le concept du jeu demandant plus de réflexes et d’action pour en venir à bout. N’étant pas de réels défis impossible à entreprendre, une fois leurs attaques et timing assimilés, les combats contre ces Boss ne devraient pas prendre plus d’une minute.

La tristesse s’empare du joueur à la vue d’une progression linéaire des niveaux qui se limite juste à un changement de la palette de couleurs dévoilant des décors pauvres, peu variés et un système de combat qui n’évoluera pas tout au long du jeu. Le manque de variété est la faiblesse principale du jeu ce qui est bien regrettable. L’impression de repasser par le même niveau se fait ressentir à chaque nouveau niveau et limite l’intérêt d’y revenir pour améliorer ses résultats.

Du bonus…?

kibry-blowout-blast(5)

Les aficionados d’Amiibo seront ravis de savoir que les adorables petites statuettes de la série Kirby auront une utilité dans le jeu… une utilité cependant limitée. Quatre statues seront à débloquer au total : Kirby, Waddle Dee, Roi DaDiDou et Meta Knight. Chacune d’entre elles permettra de changer le thème musical du hub et… c’est tout… À noter que les données StreetPass de Kirby : Planet Robobot auront aussi la même utilité pour débloquer des musiques « spéciales ».

Les Amiibo sont nos amis, il faut les aimer aussi !

Pas que la bande son de la licence Kirby soit désagréable à nos oreilles, au contraire. Elle reste plaisante à écouter et ce pour tous les épisodes parus, elle reste de bonne qualité au travers des différents volets. Cependant, il est décevant de ne pas profiter de vrais bonus pouvant ajouter du contenu utilisable durant les parties qui aurait pu ajouter de la variété dans le gameplay ou changer le contenu du niveau.

Kirby’s Blowout Blast est une bonne petite surprise agréable à prendre en main et à découvrir. Même si ce jeu ne nous accompagnera pas sur la longue durée, il en vaut tout de même le détour pour s’amuser sur de petites sessions sans grande difficulté particulière au premier abord. Parfait pour ceux qui recherchent de la performance et du défi, cependant, le contenu pauvre sera probablement la barrière qui dissuadera d’y retourner sur le long terme. La prise en main du jeu est instantanée, s’adressant à tout type de joueur garantissant de passer un bon moment à Dream Land. Cet épisode permet à Kirby de revenir doucement sur le devant de la scène en attendant un nouvel épisode plus conséquent annoncé en 2018 sur Switch.3

L'avis de l'auteur

N'étant pas un véritable fan de la licence Kirby, ce petit jeu m'a donné envie de m'essayer aux autres jeux de la licence. Les parties courtes avec un minimum de défi sont agréables à parcourir mais la redondance de la formule ne m'a pas motivé à relancer le jeu pour améliorer mes résultats. Un bon petit jeu s'adressant à tout le monde, le jeu est honnête et l'intérêt est proportionnel au prix de vente sur l'eShop.

Marc Pjc
c
Note du panda
6 10

Kirby's Blowout Blast

Points positifs

  • L'univers mignon de Kirby
  • La maniabilité super efficace
  • Jeu s'adressant à tout le monde
  • Le scoring plus dur qu'il n'y paraît sans être hors d'atteinte

Points négatifs

  • la durée de vie extrêmement courte
  • La pauvre variété du gameplay et du contenu
  • Pas de vrais bonus

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation