Test Hardware : Rivals – La guerre des véhicules fait rage

  • PlayStation 4
Voir la note

Si Hardware : Rivals vous dit quelque chose, ce n'est pas pour rien puisque les prémices portaient le nom de Hardware Arena Online sorti sur PlayStation 2 à l'époque. C'est sous Hardware : Rivals qui le soft revient retravaillé et exclusivement sur PlayStation 4 en proposant des affrontements de véhicules en multijoueur online. Mais alors, est-ce que la licence marque un retour gagnant ou décevant ?

Hardware Arena Online est donc sorti sur nos PlayStation 2 en 2002 apportant son concept de batailles entre véhicules complètement folles. Malheureusement, le soft peinait à convaincre et aussi surprenant que cela puisse paraître, il marquait son retour sur PlayStation 4 en exclusivité sous le nom de Hardware : Rivals. On vous rassure, le jeu est complètement neuf et a été remis au goût du jour. Notre test vient à l’occasion de son passage pour ce mois de janvier 2016 en jeu PS Plus.

A l’assaut !

hardwarerivalstestscreen1

La bataille fait donc rage sur nos PlayStation 4 et Hardware : Rivals nous emmène dans une guerre en multijoueur online où les véhicules les plus farfelues vont s’affronter. Ne manquant pas de charmes et pour donner du rythme aux batailles, les différentes arènes nous apporteront leur lot de bonus, d’obstacles et de passages pour se mettre en hauteur ou, au contraire, sous-terre. Le tout, pour s’affronter entre joueurs du monde entier. Pour y parvenir, quatre véhicules seront disponibles et posséderont bien évidemment leurs particularités.

On trouve donc les deux jeeps Wraith et Nomad apportant de la rapidité pour les combats et les deux tanks Predator et Sledgehammer qui eux, sont de véritables tanks ! Forcément pendant que les jeeps sont très maniables et rapides, les tanks sont quant à eux sont lents, difficiles à manier mais dotés d’une puissance de feu plus intéressante.

Vous disposez ainsi d’une arme de base à savoir une mitraillette sur votre jeep et le canon pour votre tank. Leurs munitions sont infinies mais possèdent un temps de recharge plus ou moins long selon le véhicule.

En tout cas, il s’agit-là de ce qui constituera votre seule défense en cas de pénurie de votre arme secondaire. Pour l’utilisation de votre arme secondaire, il faudra d’abord trouver des munitions sur le champ de bataille. Au programme ? Des missiles téléguidés, à plasma, des roquettes et quelques autres tirs qui vous permettront de décimer vos adversaires plus vite !

De plus, pour mieux résister, vous trouverez bien évidemment des bonus augmentant votre armure. D’ailleurs, si jamais celle-ci est vide et que vous manquez de point de vie, il suffira de ramasser des bonus vous redonnant de la vie. En somme, en prenant en compte où apparaissent les différents bonus et armements de chacune des cartes, vous pourrez facilement élaborer des stratégies.

Concernant, l’armement, si vous ramassez un missile téléguidé puis une roquette, cette dernière prendra la place de la première arme obtenue. Néanmoins, si vous ramassez tout le temps les mêmes armes, alors, elles s’additionneront et vous allez pouvoir stocker un max de missiles surpuissants afin d’enchaîner plusieurs ennemis à la suite ! Vous comprenez maintenant plus facilement pourquoi on vous expliquait que connaître les cartes permet réellement d’élaborer des stratégies.

Pour ce qui est du gameplay en lui-même, qu’on se le dise tout de suite, c’est fun, délirant et les engins se contrôlent plutôt bien mais la prise en en main se complique lorsqu’il faut viser. En effet, conduire à tout va tout en mettant en joue vos adversaires n’est pas mince affaire d’autant plus que le système de ciblage est loin d’être facile à utiliser. C’est donc là où ça pèche un peu et il faudra un certain d’apprentissage avant de réussir à tout gérer en même temps comme il se doit.

Contenu de Hardware Rivals

hardwarerivalstestscreen2

On va rentrer dans le sujet où l’on se rend compte qu’Hardware : Rivals atteint très rapidement ses limites. Déjà, le constat est assez choquant mais il y a seulement quatre cartes disponibles… Elles sont dans l’ensemble plutôt jolies et proposent toutes leurs propres architectures et bonus de destruction. Par exemple, sur Blister Lake, un « bonus frappe aérienne » sera disponible sur la carte pour les joueurs et le premier à le prendre activera une pluie de missiles qui tuera tous les joueurs ne s’étant pas réfugiés dans les souterrains l Enfin, cela ne fait pas tout et on reste franchement sur notre faim car pour un soft ne proposant que du multijoueur, quatre cartes, c’est trop peu.

Comme on le disait, nous avons seulement droit à quatre véhicules différents ainsi que quatre personnages. Tous ont leur lot de skin et ainsi, on peut personnaliser nos véhicules et héros comme on l’entend ou presque… Eh bien oui, Hardware Rivals semblait proposer une option de customisation fun avec un max de possibilités mais finalement, cela ne s’avère pas si intéressant que cela.

En effet, ce sont seulement des camouflages en faible quantité qui sont proposés pour vos engins et personnages. On fait forcément vite le tour et pour un soft se voulant essentiellement multijoueur, au final, on se ressemble tous. Très franchement, on ne peut-être que déçu car l’on s’attendait clairement à beaucoup plus surtout avec les trailers entraînants qui ont été diffusés sur le net.

Du côté des modes de jeu, on retrouve seulement les grands classiques à savoir match à mort par équipe, mêlée générale, domination, recherche et destruction et c’est tout… A noter que l’on peut jouer jusqu’à dix joueurs en même temps dans une partie afin de faire de cinq contre cinq. En ce moment et pendant deux jours encore, on trouve un mode ressemblant à du hardcore où un tir de missile électrique tue en un coup. Bref, aucune originalité et surtout aucune prise de risque en restant sur des classiques. Néanmoins, ça fonctionne plutôt bien et on s’amuse, n’est-ce pas le principal ?

A noter tout de même qu’une option match privé pour vous amuser avec vos amis est disponible. C’est bien, certes, mais très franchement, on regrette l’absence d’une possibilité de jouer en écran scindé à deux ou jusqu’à quatre puisque c’est bien le genre de jeu où l’on aimerait pouvoir. Cela aurait franchement rajouter de l’intérêt et les soirées entre amis à la maison auraient pu être endiablées.

Des défis sont également proposés afin de tenter de prolonger cette expérience de jeu déjà bien limité. On vous demandera ainsi lors de vos parties de, par exemple, rester en l’air le plus longtemps possible ou encore effectuer cinq mises à mort en un minimum de temps. C’est assez peu folichon et honnêtement, cela nous fait tout simplement penser aux médailles d’un Call Of Duty. La bande-son n’a rien d’exceptionnelle et se laisse écouter pendant que les tirs vont et viennent dans tous les sens. Néanmoins, l’ambiance est quand même top et on est plongé au cœur de cette guerre de véhicules de guerre tous aussi fous les uns que les autres.

Au cours des différents matchs, vos kills et réalisations d’objectifs vont vous permettre de gagner de l’expérience. Ainsi, plus vous prenez de niveaux, plus vous accédez à des améliorations qui pourront faciliter le ciblage, le moteur, votre défense, la détection ou encore votre arme. On note encore une fois peu d’options encore ici malheureusement. Ensuite, les points rapportés grâce à vous prouesses servent à débloquer des éléments de personnalisation pour les véhicules qui sont (doit-on encore le dire ?) en quantité bien trop faible.

Enfin, dernier point, Hardware : Rivals propose des graphismes agréables nous rappelant vaguement un style à la Borderlands. De ce fait, c’est quand même assez agréable et les arènes assez colorées, bien que peu nombreuses, sont plutôt agréables.

Pour finir, Hardware : Rivals est décevant mais il réussit tout de même à être bien meilleur que sa version PlayStation 2 de l’époque. Même si le style graphique est sympathique et que les batailles de véhicules complètement délirantes sont franchement intéressantes, le soft manque incontestablement de contenu pour nous tenir en haleine. De plus, ce genre de jeu aurait mérité une option en écran scindé à plusieurs afin d’allonger sa durée de vie et de nous permettre de nous éclater avec des amis à la maison. Pas forcément facile à prendre en main, il faudra là aussi s’armer de patience afin de pouvoir profiter pleinement de ses affrontements. Hardware : Rivals est le jeu gratuit du PlayStation Plus de ce mois de Janvier 2016 et s’il vous intéresse, il faut foncer tout de suite ! Pour les autres lisant ce test après, Hardware : Rivals est un jeu sympathique mais qui est loin d’être exempt de défauts.

L'avis de l'auteur

Hardware : Rivals est doté d’un concept vraiment sympa qui est de faire la guerre avec différents véhicules et ce, dans un monde en multijoueur. Si l’avoir gratuitement par le PS Plus est plutôt sympathique, il faut avouer que l’expérience payante ne vaut pas franchement le coût/coup. Peu de choses à débloquer et seulement quatre cartes, c’est trop peu et cela m’a empêché de prendre réellement goût au concept qui était pourtant alléchant. Rien qu’un mode deux joueurs en local aurait pu arranger un peu le verdict…

Alexandre Mistral Play4Fun
d
Note du panda
4.5 10

Hardware: Rivals

Points positifs

  • Fun et délirant
  • Multijoueur passionnant
  • Graphismes agréables
  • Univers sympathique

Points négatifs

  • Peu de véhicules
  • Peu d'options de customisation
  • Seulement quatre cartes
  • En somme, on fait trop vite le tour du contenu
  • Pas d'écran scindé, dommage pour un jeu de ce genre

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation

Copy link