TEST. Birthdays The Beginning – Un Sandbox dans la peau d’un Dieu !

  • PC
  • PlayStation 4
Voir la note

Birthdays The Beginning se passe dans un univers Sandbox que l’on apprécie particulièrement. Le jeu de NIS America et d’Arc System Works allie gestion, sandbox donc et simulation. Êtes-vous tentés par le fait de pouvoir terraformer un espace vide afin de jouer au Dieu et créer la vie ? Voyons voir si le soft de type God Game vaut le coup.

Les pleins pouvoirs pour un être normal

Birthdays the Beginning_20170502175730

Le jeu commence par vous expliquer que l’on va être un enfant féru de livres et d’histoires fantaisistes, voulant à tout prix fuir le monde terne dans lequel il habite (un peu comme nous, n’ayons pas peur de le dire). Un jour, l’enfant va trouver un livre avec une carte à l’intérieur. Croyant au mythe de la carte au trésor, l’on va suivre les indications et aller jusqu’à l’endroit représenté par une croix. C’est dans une grotte que l’on est happé et que l’histoire va commencer, que l’aventure va débuter.

Qui n’a jamais rêvé de refaire le monde ? De changer celui dans lequel l’on se trouve malgré nous.

Une lumière vive nous happe donc et nous fait dormir. Une fois réveillé, l’on voit un cube, un cube plus petit et une créature. Nous apprenons ensuite qu’il nous faut aider cette créature, un Avatar du nom de Navi, l’aider à créer la vie car nous sommes l’élu. A partir d’une terre vierge, représentée par un cube immense, il est de notre devoir de créer un environnement propice à toute sorte d’espèce. En d’autres termes : à nous d’insuffler la vie dans un monde encore innocent et vide.

Comprendre comment fonctionne la vie

Birthdays the Beginning_20170502184430

Pour faire apparaître la vie sur ce cube vierge de toute espèce, il va nous falloir comprendre l’impact qu’ont la température, l’altitude et la célèbre chaîne alimentaire. Le facteur clé pour créer la vie se trouve être la température plus que les changements générationnels et géographiques. En plus de devoir jongler entre les zones chaudes et froides, il nous faut prendre en compte le rapport mer/terre. Plus il y aura de terres plus la température sera basse, plus il y aura de mer, plus la température sera élevée. Une altitude élevée amènera des températures faibles alors qu’une altitude basse augmentera la chaleur.

Un cours de Science interactif et amusant

La question de la chaîne alimentaire est primordiale. Nous apprenons son importance lors du premier épisode lorsque l’on crée le phytoplancton qui est la forme de vie originelle par excellence. Le zooplancton, espèce qui suit le phytoplancton nous démontre qu’il va nous falloir faire attention sur ce qui va se passer dans notre nouveau monde car il se nourrit de l’espèce originelle. Cela étant, si une espèce s’éteint, une autre peut apparaître aux dépends de celle disparue, ainsi va la vie. Pour comprendre comment créer et comment fonctionne la vie, il nous faut prendre conscience de la température, de la prospérité et de l’extinction des formes de vie ainsi que des endroits et des terrains environnants.

Le scénario du jeu est donc assez simple puisqu’il faut créer la vie et donc les premiers organismes vivants apparus sur Terre, ensuite viendra l’air des Dinosaures pour enfin faire apparaître l’Homme. Mais peut-être que le jeu nous permet de ne pas commettre les mêmes erreurs, à vous de voir. Jouons (virtuellement) avec la vie voulez-vous ? L’avatar Navi ne cessera de vous accompagner et de vous donner des conseils, des conseils que vous pouvez revoir par une simple pression sur la touche R3.

Un gameplay complet et difficile

Birthdays the Beginning_20170502183412

Trois modes s’offrent à nous : Micro, Macro et au plus près. La touche Triangle va nous permettre de changer de vue. Le mode Micro est celui de base où le temps est figé et où l’on fait le plus de manipulations possibles. Ces manipulations vous coûteront des PV qu’il vous sera possible de récupérer dans le mode Macro qui va défiger le temps et de l’avancer (ce qui coûtera également des points de vie). Le pavé tactile vous servira à capturer toutes les formes de vie, il ne faudra pas en manquer afin de compléter les archives et de trouver toutes les créatures possibles. En appuyant sur la touche L3, vous allez vous retrouver au plus près du monde, un peu comme si vous jouiez à Minecraft ou Portal Knights.

Toutes les touches vont vous servir dans Birthdays The Beginning. Le joystick gauche va nous permettre de nous déplacer sur la map et si l’on allie le joystick avec la gâchette L2, la vitesse de déplacement sera plus grande. Le joystick droit nous permet de changer de vue afin de couvrir toute la map, tout le cube et donc ne rien rater des naissances. Une mini-carte en haut à droite est également présente pour savoir où il faut se déplacer car elle présente une vue d’ensemble du cube. La touche croix va nous permettre de choisir les objets à notre disposition (la Goutte primordiale pour créer l’eau, une graine de vie, un bouillon de vie…etc).

Un mode Challenge apparaît une fois le premier épisode fini (il vous faudra réussir à créer l’Eoraptor, le Pteranodon…etc.). Quatre épisodes jalonneront votre expérience : « Une terre habitable ? » ; « Au temps des dinosaures » ; « Ascension de l’Humanité » ; « Vers la prospérité et au-delà ». Respectez les critères d’apparition de toutes les créatures possibles et vous aurez le monde dont Navi rêve. C’est votre mission, si vous l’acceptez bien sûr.

Un jeu pour tout le monde ?

Birthdays the Beginning_20170502191418

Le jeu de type God Game n’est pas fait pour tout le monde, qu’on se le dise. Bien qu’offrant des graphismes enfantins, un peu kawaii, la difficulté rebutera les néophytes du genre. L’atmosphère agréable du soft vous permettra de passer de longues heures à terraformer votre terre, votre environnement afin d’y habiter toute vie. Birthdays The Beginning est une expérience des plus atypiques qui nous permet tout bonnement de jouer avec la vie.

La bande-son se révèle être assez sobre bien qu’énervante par moment comme pour ce qui est du déplacement de Navi ou de la mélodie lorsque vous attrapez une espèce afin de la répertorier. Les bruitages mis de côté, la difficulté reste le principal problème. Le jeu n’est pas à mettre dans des mains non averties, il vous faudra également être très pugnace afin de réussir tous les défis qui vous seront proposés. N’oubliez pas la température, la gestion environnementale, la profondeur ou l’altitude sinon vous irez aux devants de gros problèmes.

Birthdays The Beginning nous propose une expérience agréable, kawaii, enrichissante et éducative. La pléthore de paramètres à prendre en compte vous empêchera parfois de jouir pleinement de vos pouvoirs divins, mais façonner la planète comme bon nous semble et voir toutes sortes de créatures pointer le bout de leur nez reste plus qu’attrayant et divertissant. En somme, du bon God Game.

L'avis de l'auteur

J'ai passé et je passe encore de bons moments sur Birthdays The Beginning, jouer à Dieu et créer la vie, ça a vraiment des bons côtés. Il y a une partie où j'ai sciemment décidé de ne pas faire vivre l'Homme, c'est une raison totalement personnelle au vu de ce qu'il se passe depuis des siècles... Bref ! N'hésitez pas si vous voulez apprendre comment les espèces se forment et si vous voulez une expérience agréable.

Zedd
b
Note du panda
7 10

Birthdays The Beginning

Points positifs

  • Mignon de bout en bout
  • Un style graphique très beau
  • Être omnipotent, ça a du bon
  • Une myriade de possibilités
  • Un cours de Science divertissant

Points négatifs

  • Un peu trop de facteurs à prendre en compte
  • La caméra qui nous gêne parfois
  • Bruitages quelque peu énervants

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation