Test Agatha Christie : The ABC Murders – Fidèle adaptation manquant d’ambition

6
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Des adaptations de romans anglais en jeu vidéo, c’est étonnamment assez courant. On ne compte plus les aventures de l’incroyable Sherlock Holmes à nous être parvenues, et ce sur tous les supports imaginables. Ce grand enquêteur reviendra même en 2021 avec Chapter One, un soft très prometteur qui nous proposera de vivre les premières heures de sa carrière. Dans un registre un peu différent, la prolifique Agatha Christie n’est pas en reste.

L’auteure a en effet eu droit à un paquet d’adaptations pour ses romans, quoique principalement sur PC, et a même inspiré l’ambitieux The Raven qui sortait en 2013. Plus récemment, en 2016, débarquait un certain Agatha Christie : The ABC Murders, relecture du livre éponyme, connu chez nous comme ABC contre Hercule Poirot. Notez qu’un jeu du même nom était déjà paru sur Nintendo DS sept ans plus tôt, mais n’était pas développé par la même équipe.

Après avoir réjouit les amoureux d’Agatha Christie sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, malgré quelques lacunes sur lesquelles nous reviendrons plus bas, The ABC Murders débarquait le 6 octobre sur nos Nintendo Switch. Comme d’habitude, il s’agit d’un portage bête et méchant de l’œuvre originale, qui eut embarqué la totalité du contenu supplémentaire disponible si tant est que Artefacts Studio en ait développé. Ce n’est toutefois pas le cas.

Conditions du test : Nous avons joué environ sept heures sur Nintendo Switch. D’abord sur un modèle classique, en mode TV, puis portable. Ensuite sur une Switch Lite, durant une petite heure. Nous n’avons rencontré aucun bug.

Adapter sans dénaturer

Agatha Christie : The ABC Murders

Ce n’est pas évident d’adapter l’univers d’un roman en jeu vidéo sans en dénaturer les composants, notamment les protagonistes, mais surtout l’intrigue. D’autant plus lorsque ledit roman a déjà connu des interprétations filmiques, puisqu’il peut être difficile de se soustraire de son aspect visuel en tant que développeur. En ce qui concerne Sherlock Holmes, le problème ne s’est jamais posé. Chaque nouvelle sortie chapeautée par Frogwares (du moins pour les plus récentes) pose un regard neuf sur l’enquêteur et son acolyte, tout en s’accrochant à une relecture plutôt fidèle de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle.

Moins présente dans la pop-culture, et plus généralement moins citée que son collègue, Agatha Christie eut de fait droit à moins d’adaptations que Conan Doyle. Un constat qui est autant vrai pour le jeu vidéo que pour le cinéma. Ce que l’on retient tout particulièrement de l’auteure, en dehors de ses écrits évidemment, se situe plutôt à la télévision, avec la série Hercule Poirot mettant en avant l’incroyable David Suchet. Mais là encore, cette adaptation ne se contente pas de voler allègrement l’orientation artistique du célèbre programme TV.

Artefacts Studio est un développeur français assez peu connu, ayant principalement travaillé sur des titres plutôt obscures et des portages Switch avant de se pencher sur Agatha Christie : The ABC Murders. Mais il suffit de jeter un œil au site web de cette entreprise modeste pour comprendre qu’elle est composée de passionnés qui touchent leur bille en terme de connaissances artistiques et en coup de crayon. Notez d’ailleurs que le studio sortait il y a peu le sympathique Le Donjon de Naheulbeuk : L’amulette du Désordre.

Ainsi, le titre n’est pas pourvu d’un aspect graphique dément, pêchant avant tout par un retard certain vis-à-vis de ses homologues. Il jouit néanmoins d’une direction artistique léchée, qui rehausse grandement son intérêt visuel, principalement au niveau du character design, grâce à une influence pastelle qui fait mouche. Nous sommes donc face à une adaptation pure et dure du roman, plutôt que sur une relecture de la série TV, et c’est un premier point positif. Il est toutefois dommage que cela passe par de véritables limitations graphiques, notamment un sentiment de vide constant dans ses environnements.

Comme toute adaptation, c’est au niveau de son scénario et de la façon dont celui-ci est agencé que l’on attendait principalement The ABC Murders. Bien que quelques libertés soient prises pour rendre le tout plus digeste en tant que jeu vidéo, il demeure une trame plutôt bien construite, qui donne envie d’aller au bout des trois enquêtes qu’il faudra résoudre. Bien que l’on aurait peut-être préféré que le titre en dévoile plus sur ce fameux enquêteur Hercule Poirot, que l’on incarnera tout le long de l’aventure et qui reste peut-être trop imperméable pour le profane.

Faciliter la tâche au joueur

Agatha Christie : The ABC Murders

Agatha Christie : The ABC Murders n’est cependant pas exempt de défauts, au-delà de ses limitations graphiques. Et le premier d’entre tous se situe indubitablement au niveau de sa durée de vie. Fidèle au livre original, l’aventure ne comporte que trois enquêtes, qui ne se distinguent que par les victimes : derrière chacune d’entre elles se trouve le fameux tueur à l’ABC, laissant chaque fois un indice pour figurer de son passage. Seulement voilà, en prenant son temps il ne faudra qu’une poignée d’heures pour voir le bout du jeu, environ six à huit si vous ne vous pressez guère. Ce qui fait quand même un peu mal au portefeuille, sachant que cette version Switch est vendue une quarantaine d’euros.

Ce que The ABC Murders doit principalement à sa facilité exacerbée, que l’on qualifierait presque d’agaçante par moments puisqu’il est purement et simplement impossible de manquer un indice ou de rater un interrogatoire. En plus de nous prendre constamment par la main, à un point rarement vu même dans un jeu d’enquête, le titre de Artefacts Studio nous place devant une série d’énigmes peu imaginatives, que même un néophyte ne mettra guère de temps à déchiffrer. On fait tourner des objets sur eux-mêmes pour en découvrir les rouages, ce qui est une bonne idée quoique loin d’être neuve, mais il ne faut souvent qu’un regard pour comprendre où le titre veut nous emmener.

D’un autre coté, il reprend quelques unes des mécaniques qui font la force des récents Sherlock Holmes, notamment The Devil’s Daughter. Avec par exemple la possibilité (pour ne pas dire l’obligation) d’observer le comportement de nos interlocuteurs avant tout interrogatoire. Une riche idée qui, là encore, ne va pas au bout des choses : la facilité prend le dessus, puisqu’il suffit de passer notre loupe rapidement au dessus du personnage pour que celle-ci nous révèle les endroits à inspecter. Même constat lorsqu’il s’agit de récolter des indices sur le terrain, sur les différentes scènes de crimes.

Malheureusement, ces mécaniques un peu trop légères ne relèvent jamais le niveau, et la progression ne brille finalement qu’au travers de ce bon vieux Hercule et son caractère bien trempé. The ABC Murders n’a pas grand-chose de ludique, sur le long terme, puisqu’il répète les mêmes interactions en boucle sans jamais se renouveler ni opposer au joueur une véritable résistance. C’est dommage, puisqu’en dehors de cela l’adaptation est un franc succès sur tous les points, de l’écriture assez fine aux doublages purement géniaux.

Agatha Christie : The ABC Murders est une adaptation fidèle des aventures d’Hercule Poirot, comme rarement on a pu en goûter. Artefacts Studio a réalisé un travail remarquable sur l’écriture, les doublages et l’aspect visuel de ce jeu d’enquête qui pêche néanmoins par quelques soucis graphiques récurrents. Mais c’est surtout le manque d’ambition qui lui fait défaut, avec une série de mécaniques banales qui n’opposent jamais la moindre résistance, ainsi qu’une progression parfaitement prévisible. On ne le conseillera qu’aux amoureux de l’auteure anglaise prêts à faire quelques concessions pour retrouver l’adoré enquêteur à moustache.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Adaptation très fidèle
  • L'écriture exceptionnelle
  • Doublages à tomber !
  • Durée de vie faiblarde
  • Absence totale de challenge
  • Progression sans grande surprise
  • Le prix (environ 40 euros sur Switch au lancement)
6
  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Agatha Christie The ABC Murders

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

J'ai découvert Agatha Christie en fouillant dans la bibliothèque de ma chère maman, après être tombé par mégarde sur un tome des aventures de Sherlock Holmes qui transcenda mon expérience de lecteur d'alors. Depuis, l'auteure ne m'a jamais vraiment quitté, puisqu'il m'arrive régulièrement d'en dévorer un roman entre deux lectures un peu trop conséquentes ou sérieuses. J'étais donc assez enthousiaste à l'idée d'essayer The ABC Murders, qui ne m'a pas foncièrement déçu, malgré les nombreux défauts que j'ai pu souligner dans mon test. Mais en tant que jeu d'enquête, il s'avère effectivement bien limité, ce qui ne me poussera probablement jamais à y retoucher.

Nathan Champion
b
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.