TEST. Sword Art Online Re : Hollow Fragment sur PS4

Voir la note
Première adaptation vidéo ludique de Sword Art Online à arriver en europe, Follow Fragment était très attendu des fans de l’animé, et nombreux l’ont déjà acheté sur PS Vita. Une version PS4 est désormais disponible, mais que vaut-elle réellement ?

Tiré de l’animé de Reki Kawahara, Sword Art Online : Hollow Fragment est la seconde adaptation de cet univers dans un jeu vidéo. Le premier titre (Infinity Moment) n’a jamais quitté le japon mais pas de panique, il est intégralement présent dans ce jeu, qui est en fait une extension d’Infinity Moment.

!!! Attention : SPOILER de l’animé !!!

Par rapport à l’animé, Hollow Fragment se situe à la fin du premier Arc « Aincrad ». C’est une fin alternative qui diffère de l’histoire originale par le combat avec Kaaba Akiihiko au palier 75, qui ne se solde pas par la fin du jeu, mais par l’ouverture d’une porte cachée sur le palier 76. L’arrivée dans le palier 76 empêche tout retour dans les anciens paliers, ce qui obligera les joueurs à continuer la progression jusqu’au 100e palier.

Au début du jeu, on découvre Kirito dans une zone inconnue nommée la Hollow Area où il se fait attaquer par un boss du niveau précédent. A la suite d’une brêve discussion, une joueuse orange nommée Philia acceptera de l’aider dans sa tâche. Après une mission rapidement menée, vous pourrez rejoindre l’Aincrad et retrouver les personnages principaux de l’animé.

En effet, Asuna, Silica, et Lisbeth se sont inquiétées de votre absence sur les cartes du jeu, et vous retrouverons dès votre retour.
Après quelques cinématiques qui vous situent un peu plus l’histoire, vous vous retrouvez avec une liberté de mouvement totale, vous permettant de continuer la progression dans l’Aincrad ou de retourner dans la Hollow Area et rejoindre Philia dans de nombreuses aventures.

Système de combat

sword art online re hollow fragment1

Vous incarnez votre personnage (Kirito si vous n’avez pas changé son nom lors de la phase de création) à la 3e personne, accompagné d’un ou d’une partenaire qui sera géré(e) par l’IA. Le système de combat se base sur 3 jauges : une de vitesse, une d’attaque et une de vie. Si les HP tombent à 0, c’est Game Over directement, il n’y a pas d’item pour résuciter les personnages. L’attaque est plus compliquée à aborder puisqu’il faudra gérer sa jauge afin de ne pas être obliger de la recharger dans les moments les plus délicats.

Il faudra également tenir compte du niveau de votre adversaire pour éviter les mauvaises surprises. Pensez également à regarder la jauge de danger : plus celle-ci est élevée et moins les attaques de base seront efficaces. Il faudra utiliser le système de « Switch » disponible en se servant des touches R1 et L1, pour créer des combos dévastateurs avec votre allié. Cet allié vous proposera régulièrement d’effectuer certaines actions (skill d’attaque, switch, paralyser) pour vous permettre d’effectuer certaines attaques en groupe étant très efficaces.

Même si le système de combat est très sympa, il est dommage de voir l’IA ruiner totalement le gameplay à certains moments. Des « Switch » ignorés par votre allié(e) ou les voir tout simplement rester immobiles… C’est décevant.

Surtout que la plupart des combats seront assez répétitifs et vous passerez la plupart du temps à spammer la touche « Rond » de votre pad en attendant d’avoir une réaction de votre allié, ce qui risque parfois de vous faire avoir bêtement. Cependant, les combats contre certains boss (et une fois que vos alliés ont un niveau assez élevé) seront très intéressant et vous permettrons d’explorer toutes les possibilités du gameplay.

Graphismes

sword art online re hollow fragment2

Il y a plusieurs manières de voir les graphismes. On peut en être à la fois satisfait et déçu. Tout d’abord, les personnages sont bien réalisés sans plus, les cinématique sont magnifique et l’ensemble de la direction artistique respecte l’animé, ce qui est une bonne chose.

Cependant, les animations sont indignes de la console (même sur PS Vita), certains décors sont finis à la truelle, et enfin, certains bugs de collision et les chutes de FPS en ville dès qu’il y a beaucoup de PNJ sont indignes d’une licence basée sur le concept de réalité virtuelle. Il est même étonnant de rencontrer ces soucis de FPS sur le portage PS4 sachant que la puissance de la machine est nettement plus élevée que la PS Vita.

La musique est très agréable bien qu’un peu répétitive si on traine lors des parties « visual novel », mais le reste du jeu est très apréciable. Il est a noter que toutes les voix sont en japonais, très bon point. Cepandant, certains seront déçus de ne trouver des sous-titres qu’en anglais. Le français n’est pas de la partie, il faudra attendre le 13 Novembre 2015 pour Sword Art Online : Lost Song pour ça.

L’histoire

sword art online re hollow fragment3

Dans l’Aincrad, les 25 derniers étages sont très (voir trop) similaires (même si c’est habituel pour ce genre de jeu). Le même « pattern » est utilisé pour chaque niveau : un petite quête relativement sans singularité, repérer la salle du Boss et enfin l’affrontement du boss. Trop peu de recherche pour un RPG, on est loin d’un FFX en terme de contenu par exemple.

Heureusement que votre harem sera la pour vous divertir ! En effet, de nombreuses histoire propre à chaque personnages, ce qui vous sort un peu de cette volonté de terminer absolument le jeu, mais plutôt d’apprécier les discussion et les cinématiques façon « visual novel » avec tout les personnages féminins !

De plus, il y a environ 10 événements humoristiques et fidèles à l’univers de SAO à travers chaque niveau, parfois liés à une quête secondaire qui vous permettrons d’en découvrir plus sur la vie de Kirito (son mariage avec Asuna, ou sa relation compliquée avec sa soeur par exemple). Clairement, il s’agit ici de fan service à peine voilé (comme la présence de Shinon ou Leafa qui ne sont pas censé être présentes à ce point de l’histoire), mais cela est fait sans porter atteinte à la qualité du titre, et soyons honnête : ce genre de choses est appréciable dans un jeu dérivé d’un animé !

Pour ce qui est de la Hollow Area, l’organisation est différente et la recherche sera beaucoup plus intéressante car la carte n’est pas dévoilée et il s’agit d’un réel labyrinthe. Il faut vraiment retourner la map pour pouvoir progresser, et les environnements sont beaucoup plus travaillés graphiquement, on sent que les développeurs ont pris conscience des faiblesse de la partie « Infinity Moment » et ont tenté de corriger le tir. La durée de vie est bonne, voir très bonne. On peut réellement passer de nombreuses heures sur le titre avant de voir la fin. Bon point.

Le scénario est bon, respecte l’animé tout en nous plongeant dans un univers alternatif. L’extension Hollow Fragment est vraiment incroyable et rattrape les faiblesses d’Infinity Moment, les graphismes sont agréables, tout comme les musiques, les cinématiques et l’environnement général du jeu. Les quelques défauts que l’on peut rencontrer dans l’Aincrad peuvent très légèrement gêner le joueur mais ne le sortent pas entièrement de l’univers du jeu non plus. Bref, même si je conseille d’alterner sa progression entre l’Aincrad et la Hollow Area pour rompre la monotonie de cette dernière, il s’agit d’un bon jeu qui n’est pas forcément indispensable aux yeux des amateurs de JRPG, mais qui est un incontournable absolu pour les fans de Sword Art Online. Si vous n’avez pas peur des sous-titres en anglais, foncez !

7 10

Sword Art Online Re : Hollow Fragment

Points positifs

  • La Hollow Area qui corrige de nombreux défauts
  • La direction artistique
  • L'animé respecté
  • Les musiques
  • Les cinématiques

Points négatifs

  • Les baisses de FPS en ville, même sur PS4 !!!
  • L'IA parfois perfectible
  • Les animations des personnages in-game
  • Le côté répétitif
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp