TEST. Farming Simulator 15 – La simu agricole référence

Voir la note

Développé par Focus Home Interactive, la série Farming Simulator s’illustre chaque année comme étant la meilleure simulation agricole existante. Même si les concurrents sont peu nombreux, la licence continue d’évoluer au fil des opus et la question existentielle reste donc : qu’en est-il donc avec ce nouvel épisode ?

Tout d’abord, il faut savoir que les joueurs PC de Farming Simulator 15 bénéficieront toujours de leur incroyable communauté qui s’investit énormément ! En effet, pour chaque épisode de la série, les fans se mettent très rapidement à créer de nouvelles cartes, de nouveaux engins agricoles de toutes les marques existantes et bien d’autres choses encore. On appelle cela des Mods. Ces derniers apportent bien évidemment une tonne de contenu et les amateurs d’agriculture sont aux anges.

Vous l’avez compris, sur PC, ils peuvent avoir droit à un choix illimité de cartes et d’engins agricoles de toutes marques confondues. Un vrai bonheur sans barrière pour eux tandis que sur console, les joueurs doivent se restreindre au choix dont Focus Hope Interactive possède les droits.

Sur consoles, ça a du moins.

farming simulator 2015

Sachez que pour les versions consoles, seulement deux cartes sont disponibles. L’une propose un environnement nordique avec de petites parcelles et porte le rustre nom Bjornholm. La deuxième propose l’univers américain avec des parcelles géantes et se prénomme Westbridge Hills. Deux styles de jeux bien différents et qui dépendra de vos préférences personnelles. Cela est tout de même léger et au final et on en fait vite le tour ! Vite façon de parler, car on ne peut vous cacher que chaque carte peut vous prendre énormément de temps avant de la contrôler à 100%.

De plus, une partie ne se termine jamais puisque le but est de gérer une exploitation agricole, il n’y a donc pas vraiment de fin. Pour continuer sur le contenu, plus de 140 véhicules issus de 40 grands constructeurs sont présents. Cela peut vous paraître énorme sur le papier mais, sur vos futures terres, c’est différent. En effet, il faut répartir le nombre de véhicule dans les différents types de catégorie et là, on se retrouve avec un choix plutôt frustrant.

Pour exemple, on compte à peine une vingtaine de tracteurs et seulement cinq moissonneuses batteuses. Comme on le disait plus-haut, si vous êtes sur PC, vous trouverez toujours votre bonheur grâce aux mods, mais sur console, ce n’est pas le cas ! Il y a bien les mods officiels payants mais leurs quantités et ce, futurs DLC compris, ne viendra pas sauver la mise.

Des véhicules magnifiques dans un monde à l’agonie.

farming simulator 15

Alors oui, on critique le peu de quantité mais la qualité est là. Les véhicules sont extrêmement bien modélisés et ce, que ce soit l’extérieur ou l’intérieur. Cela reste parfaitement fidèle aux différentes marques ! Parmi celles-ci, on souligne d’ailleurs l’arrivée du fabricant New Holland qui fait extrêmement plaisir. Mais on ne peut pas s’empêcher de déplorer l’absence de Claas, Massey Ferguson, John Deere ou encore Renault.

Pour les graphismes, hors la modélisation des engins, on ne peut pas dire que ce soit magnifique. Que l’on parle de l’environnement, des décors, de la paille, des voitures circulants sur la route et… quasiment tout en fait. On est bien loin du Next Gen. Cependant, en comparaison à l’épisode précédent sorti sur Xbox 360 (test effectué sur Xbox One), les progrès sont fulgurants et on sent que le studio Focus Hope Interactive travaille d’arrache pieds pour améliorer sa licence. Par exemple, ils ont rajouté dans ce nouvel opus une gestion de la salissure des tracteurs et autres engins, une très bonne initiative.

 Farming Simulator 15 offre toujours plus de véhicules mais heureusement qu’il y a les mods…

Mais quoi que l’on en dise, l’univers de Farming Simulator 15 manque tout de même de vie. Même si l’une des nouveautés du titre a été d’ajouter des gens marchant près des maisons, on regrette de ne rester qu’un fantôme passant au travers de la population. En effet, il est impossible de leurs parler ou même, pourquoi pas, de les entendre parler. On se retrouve donc dans un grand silence. J’aurais personnellement aimé me sentir moins seul pendant ma carrière. Pour cela d’ailleurs, le mode multijoueur inaugure son arrivée sur ce nouvel opus console, malheureusement, je n’ai pas pu rejoindre de partie.

En effet, les hôtes n’ont pas été amicaux et ont, à chaque fois, refusé mon arrivée dans leurs parties. Dommage, mais on ne doute pas que l’aventure doit être plus agréable à plusieurs et que l’on doit, pour le coup, se sentir beaucoup moins seule dans cet univers.

Un gameplay réaliste.

farming simulator 15-1

Côté gameplay, Farming Simulator 15 est plutôt facile à prendre en main sur console. Les didacticiels sont complets et permettent une parfaite compréhension de l’usage du matériel agricole. Le tout, de manière réaliste et ceci est vraiment l’un des points fort du titre. A noter qu’il y a même le régulateur de vitesse qui s’avère extrêmement pratique pour contrôler plus facilement les véhicules. Le réalisme rime d’ailleurs avec temps.

En effet, les différentes tâches à accomplir prennent du temps. Heureusement, s’il vous arrive parfois de ne pas la foi de labourer un champ ou d’effectuer une autre tâche, vous pouvez engager un ouvrier pour le faire à votre place ! Ce dernier est extrêmement intelligent et se chargera parfaitement du travail que vous lui attribuerez. Malheureusement, il ne fera pas cela gratuitement ! D’ailleurs, en parlant finance, c’est certainement la partie la plus compliquée, rassurez-vous, rien d’insurmontable mais il est important de le mentionner ! Surtout si c’est un enfant qui jouera au soft. En effet, le jeu se veut simulation et comprend donc tout ce qui va avec. C’est-à-dire : la possibilité de faire des prêts bancaires, un coût pour l’entretien du matériel, des prix changeants pour la vente de vos produits etc.

Bref, un vrai jeu de gestion ! Pour ce qui est de la gestion du temps dans le jeu, c’est vous qui choisissez ! En temps réel pour les plus patients ou accélérez(x5, x15 etc.) pour les moins patients. Le cycle jour /nuit est bien présent et sachez qu’il y même la météo ! Idéal pour prévoir votre emploi du temps. Autrement tous les éléments nécessaires sont indiqués sur la mini-carte comme par exemple : les champs disponibles à la vente, les stations-services pour faire le plein, les coopératives pour vendre les céréales etc. Pas d’inquiétude donc, vous ne vous perdrez pas !

Pas de quoi s’ennuyer, il y a du boulot !

farming simulator 15-2

Pour les activités, Farming Simulator 15 vous propose énormément de possibilités et vous êtes complètement libre de vous orienter dans la direction de votre choix. Que ce soit dans l’élevage de bêtes, céréaliers, betteraves, pommes de terre ou dans la toute nouvelle activité proposée : le bûcheronnage. Si vous souhaitez ne serait-ce que vous spécialisez dans l’un de ces domaines ou que vous prenez goût à devenir agriculteur, vous allez avoir de très nombreuses heures de jeu en prévision. Côté bruitage, chaque engin possède son propre son et semble fidèle à son homologue arpentant nos champs de la vie réel.

Autrement et en dehors du bruit des tracteur, ce sera le chant des oiseaux viendra égailler vos journées ! Comme nous l’avons dit précédemment, on regrette juste que le jeu ne soit pas plus vivant. Autre point amusant pendant que nous traversions la carte dans tous les sens, il y a 100 pièces d’or cachées sur la carte Bjornholm ! A vous de toutes les retrouver ! On ne vous cache pas que nous n’avons aucune idée de s’il y a une récompense quelconque au bout de la centième pièce ou s’il s’agit juste d’une idée amusante des développeurs pour ajouter une petite quête annexe.

Pour conclure, il faut l’avouer, Farming Simulator 15 est loin d’être exempt de défauts ! Les graphismes ne sont pas à la hauteur même si l’on souligne une parfaite maîtrise de la modélisation des véhicules. On se sent incroyablement seul dans cet univers et on manque de choix de véhicules. Malgré cela, si vous vous prenez au jeu, votre aventure est quasi-illimitée et l’expérience qu’offre le titre est très réaliste et passionnante. Bref, Farming Simulator 15 s’illustre encore une fois comme la simulation numéro un en matière d’agriculture et ravira tous les fans de la licence. Le mot de la fin : si jamais vous cherchez quelqu’un pour moissonner vos terres, contactez-nous et laissez l’adresse de votre ferme !

La note de l'auteur

Farming Simulator 15 est un bon cru, certes, qui ravira les fans d’agriculture mais malheureusement, ce sera principalement sur PC. Pour ma part, ayant eu la version console, les mods ont prouvé que le manque de licences, de cartes et autres modifications en tout genre sont un véritable moins qui ternissent bien trop l'expérience et ses possibilités. Sur PC, on se retrouve toujours avec un titre qui tire sa force des moddeurs. Expérience en demi-teinte donc et sur consoles, c’est bien trop limité.

Alexandre Mistral Play4Fun
e
Note du panda
6 10

Points positifs

  • Parfait pour les amateurs d’agriculture
  • Durée de vie infinie (encore plus sur PC)
  • Parfaite modélisation des véhicules
  • Grand nombre de domaine d’activité
  • Réalisme
  • Aspect gestion

Points négatifs

  • Graphismes
  • Pas encore assez de marques
  • Seulement deux cartes
  • Manque d’ambiance générale

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation