Le Meuble à Jeux HS : Et si on jouait seul dans notre coin ?

Le Meuble à Jeux HS : Et si on jouait seul dans notre coin ?
Est-ce aussi bon ?
Temps de lecture : 7 min.

On a souvent cette mauvaise vision que le jeu de société se joue uniquement seul. Sauf qu’en réalité, de nombreux jeux sont pensés pour être jouables dans notre coin sur un bout de table. Certains sont véritablement pensés comme des jeux solos, tandis que d’autres proposent des variantes. Aujourd’hui, nous allons faire un petit tour de ce que nous pouvons trouver concernant cet aspect-là. Comme vous vous en doutez, à l’occasion de ce petit dossier, nous avons joué seul aux jeux qui seront cités ici.

One Deck Dungeon – Une boîte pour tous les diriger !

Le Meuble à Jeux HS : Et si on jouait seul dans notre coin ? 1

Pour débuter ce guide, nous allons nous pencher sur le cas de One Deck Dungeon un jeu proposant une boîte unique et rikiki avec de nombreuses aventures dans des donjons toujours plus dangereux. Vous allez incarner un héros qui franchira à chaque tour une nouvelle porte, taper des monstres et trouver des trésors et améliorations pour votre personnage. A chaque tour, vous aurez le choix entre deux actions : explorer ou rencontrer. Dans le premier cas, vous allez compléter le set de portes qui sera devant vous jusqu’à quatre, dans le second vous retournerez une porte, et là, vous rencontrerez un piège ou un trésor.

Pour gagner et battre la salle, vous devrez lancer des dés. Quand nous parlons de dés, ce ne sera pas un ou deux, mais des dizaines de dés à lancer ! Quasiment plus que dans un shadowrun ! Mais c’est ce qui fait aussi le sel du titre. On s’amuse à lancer une pelleté de dés, à rigoler dans notre coin des résultats, de rager contre l’aléatoire. Une fois que vous avez vidé une première fois le paquet de cartes, vous le reconstituerez une deuxième et une troisième fois avant de boucler la partie par le combat contre le boss du donjon. One Deck Dungeon est un jeu qui est pensé dès sa conception comme un jeu solo. C’est ce qui en fait sa force, car en plus d’être rejouable, c’est un jeu qui est au final très plaisant à jouer dans ces conditions-là. Nous pouvons également vous proposer comme variante un certain Paper Tales qui propose une extension dotée d’un véritable mode solo pensé de A à Z. Peu de jeux solos arrivent à proposer ce genre d’expérience !

Acheter One Deck Dungeon sur la boutique Philibert

Héros de Terrinoth – Je veux tuer des gobelins !

Le Meuble à Jeux HS : Et si on jouait seul dans notre coin ? 2

Maintenant, nous allons voir du côté de Fantasy Flight Games et de leur système de jeu de cartes évolutif, dont Héros de Terrinoth en est une des dernières itérations. Tout comme dans Horreur à Arkham le Jeu de cartes, le titre vous proposera de constituer un groupe de joueurs qui iront remplir des quêtes, avec un fonctionnement en plusieurs phases de jeux. Après la phase des personnages vient ensuite celle des ennemis puis celle contextuelle. Mais comme vous le savez, nous parlons ici des jeux à un joueur, et l’exemple de Héros de Terrinoth nous semblait intéressant car il montre comment fonctionne également un mode un joueur, non pas en créant une véritable règle, mais en adaptant son système de jeu. Certains pourront appeler cela de la paresse ludique, mais en réalité, c’est un bon moyen permettant à un joueur de découvrir et apprendre les règles avant de lancer une partie avec votre groupe.

Dans Héros de Terrinoth, vous incarnerez non pas un mais deux héros dans une partie solo. Le reste du jeu est pour le coup similaire à une configuration classique du jeu. Vous aurez donc avec vous votre deck de cartes, vos choix d’action à chaque tour, ainsi que la nécessité de trancher la gorge de quelques gobelins. Le jeu propose une idée amusante concernant la gestion des ennemis car ils arrivent de façon quasi aléatoire via un deck constitué. Quasiment, car vous allez mélanger chaque type de monstre puis assembler les petits paquets. Pour le reste on retrouve toute la substance des jeux de cartes coopératif made by Fantasy Flight Games. Du côté des jeux solo, Héros de Terrinoth fait partie de ces jeux qui proposent donc une variation extraite du jeu, sans proposer de mécaniques originales. Pour un jeu solo aux mécaniques empruntées du jeu coopératif, il y a du côté de Nuts Publishing, L’expédition perdue (dont nous devrions reparler un jour).

Acheter Héros de Terrinoth sur la boutique Philibert

Escape game – La série de livres

Le Meuble à Jeux HS : Et si on jouait seul dans notre coin ? 3

Qui a échappé à la grand révolution des escape games ? Même du côté du jeu de société, des titres comme Exit ou Unlock ont rapidement fait leur apparition. Mais du côté des livres, le format a pris un peu plus de temps à arriver. C’est chose faite désormais avec la série de livres Escape Game des éditions Mango. Le principe est simple, vous lisez les pages, vous résolvez les énigmes qui vous donnent un nouveau numéro de page et vous progressez. La force de la série, c’est leur variété en terme de conception. Le temple des Pixels vous propose une plongée dans un jeu 8/16 bits où l’observation sera maître clé. Mais là où celui-là possède une construction classique inspirée du jeu vidéo, Echoué dans les Bermudes vous proposera par exemple de nombreux allers-retours avec des numéros-clé pour progresser jusqu’à la fin du jeu.

Pour le coup, le confort d’avoir un livre-jeu en tant que jeu solo, c’est son format. tout comme One Deck Dungeon, c’est très facilement transportable et jouable en une heure, montre en main. Parfait dans toute condition, sortable à tout endroit et tout moment, il vous suffit juste de quoi noter à côté et vous êtes paré !

Acheter Escape game, la série de livre sur la boutique Philibert

Slide Quest – Le parcours du héros

Slide Quest Meuble à Jeux

On termine ce dossier avec un jeu atypique, qui demandera plus de dextérité que de réflexion, contrairement aux titres que l’on a pu voir précédemment. Slide Quest est en effet un jeu qui met en avant votre agilité afin de mener notre petit héros au bout de sa périlleuse aventure, qui l’entraîne dans moult donjons et autres environnements parsemés de pièges. A l’aide d’un plateau mobile, vous serez en mesure de faire bouger le petit chevalier sans le toucher, puisque celui-ci est équipé d’une petite bille qui le fera glisser. Le but sera alors de le faire atteindre l’autre bout de la carte, tout en remplissant les divers objectifs qui varient selon la map utilisée. On devra par exemple tenter de faire glisser notre héros sur une ligne bien définie, ou bien de l’amener à combattre les soldats adverses en les poussant dans les trous, tout en faisant attention de ne pas tomber avec eux. Chaque chute entraîne évidemment une pénalité, et il faudra bien veiller à ce que notre chevalier ne perde pas ses points de vie.

Avec de très nombreux modes de jeu (comme l’utilisation d’un chronomètre ou le mode type die and retry), mais aussi et surtout une vingtaine de cartes différentes, Slide Quest est un jeu extrêmement généreux. On prend plaisir à manœuvrer le plateau grâce aux petits accessoires, et à découvrir les spécificités de chaque carte. S’il est possible d’y jouer à plusieurs (jusqu’à quatre joueurs), il reste une excellente pioche en solo, où vous ne pourrez compter que sur vous-même pour bien guider le héros. De plus, on apprécie également l’aspect visuel du titre, aussi bien des différents pions et accessoires que des maps, toutes aussi colorées les unes que les autres grâce à l’excellent travail de Stéphane Escapa. Slide Quest est donc une réussite totale à mettre entre toutes les mains, même pour vos sessions de jeu en solo.

Acheter Slide Quest sur la boutique Philibert

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Daft Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Daft
Membre
Daft

Merci pour ces idées de jeux solo !
Je pense craquer pour au moins un (sûrement One deck dungeon) 😉

7 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp