Les pavillons 7 et 8 dédiés aux plus gros jeux

Les pavillons 7 et 8 dédiés aux plus gros jeux 1
Et tout juste après être passé par le pavillon 6 où Twitch régnait pratiquement en maître, il y avait bien entendu les halls 7 et 8.

Tout d’abord, nous avions le pavillon 7. Dans celui-ci, on retrouve dans un premier temps un petit stand Xbox. Qui plus est, et pas trop de surprises de ce côté-là une fois encore, il y avait également les plus gros constructeurs que l’on connait bien comme par exemple Samsung, Seagate connu pour ses disques durs entre autres, et bien évidemment Logitech.  Ça, c’était pour les plus gros évidemment, et sachez qu’il y avait également d’autres stands de petits constructeurs par ci par là.

Il y en avait pour tous les goûts donc, et sachez qu’il y avait également un petit pavillon 7A. En sus de retrouver un stand Xbox largement plus grand que dans le hall 7 avec la possibilité de tester bien entendu les dernières sorties avec en l’occurrence Forza Motorsport 7, de nombreux gros constructeurs informatiques étaient une fois de plus de la partie. Asus et MSI étaient pour le coup de la partie, et on retrouvait étonnamment un autre éditeur et développeur assez bien connu, soit CCP, que l’on connait entre autres pour Eve Online, Eve Valkyrie et plus récemment Sparc. Pour le reste, on trouvait aussi quelques stands de constructeurs polonais, rien de plus.

Par la suite, on débarquait directement au pavillon 8A. De ce côté-là finalement, mis à part le constructeur Modecom en termes d’accessoires informatiques en vente dans la convention et qui étaient pour le coup relativement peu cher que ce soit au niveau des claviers rétro-éclairés, souris et tapis de souris, le reste n’avait que peu d’intérêt. Alors oui, il y avait à la limite une petite scène pour les cosplays mais à part ça, c’était à peu près tout.

Enfin, on arrive au pavillon 8, avec du lourd au niveau des jeux. D’ores et déjà, on y trouvait là un immense stand Nintendo, où vous pouviez jouer librement à du Arms, voir le très attendu Super Mario Odyssey, qui s’annonce tout simplement comme une bombe atomique du côté du constructeur Nippon. Il y avait aussi la possibilité de tester quelques jeux pas encore sortis comme Biomutant ou encore Kingdom Come Delivrance, comme des jeux déjà disponibles, en l’occurrence le décevant Elex, par les p’tits gars de Piranha Bites. Franchement sur ce hall-là, il y avait largement de quoi faire, même si on retrouvait une fois encore des stands constructeurs, en l’occurrence Lenovo. A noter au passage la présence de l’éditeur et développeur polonais Techland, qui était bel et bien là mais que nous n’avons pas pu visiter le stand, faute de temps.

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp