TEST. Just Dance 2016 – Rendez-vous sur la piste !

Référence incontestée pour vos soirées endiablées, la licence annuelle d’Ubisoft revient cette année avec Just Dance 2016 réunissant comme à son habitude, des références internationales et les plus gros hits du moment. Mais si la franchise connaît chaque année un manque de nouveautés, celui-ci saura-t-il relancer la donne ?

A l’origine sorti sur Wii en exclusivité, la licence Just Dance est rapidement devenue en quelques années un incontournable pour la plupart des consoles de salon. Alliant l’esprit du fun et de la compétition entre amis, le soft avait tout pour plaire : Convivial, délirant, dynamique, nombreux sont les atouts que l’on pourrait donner à la franchise, mais après un épisode qui peinait un peu à sortir du lot, cette mouture 2016 est-elle une véritable nécessité ?

Ce soir, c’est party !

just dance

Il n’est pas forcément facile de différencier un bon Just Dance d’un mauvais, tout comme il est délicat de différencier ce qui plaira à un type de joueurs face à un autre public. Et c’est souvent le problème auquel nous sommes confrontés lorsque l’on se doit de tester un jeu de rythme. Si les contrôles sont bons, l’ergonomie facile à prendre en main et le gameplay dynamique, difficile de trouver les autres points qui démarqueront la production, chacun ayant ses propres goûts musicaux.

Comme chaque année, la licence n’évolue pas plus que ça quant à la précision des mouvements et à la justesse des déplacements, la faute davantage aux constructeurs qu’à Ubisoft qui ne pourrait proposer chaque année une manette en son nom. Mais cette fois-ci, la nouveauté intervient au niveau de votre smartphone : il est désormais possible de télécharger une application gratuitement sur votre store (iOs/Android) pour utiliser votre portable en tant que contrôleur.

Ainsi, plus besoin d’acheter ou de prévoir systématiquement le nombre de manettes nécessaires pour emmener tout le monde sur la piste de danse, vous permettant de chauffer le dancefloor jusqu’à 6 personnes qui se connecteront sur le même réseau que la console. Et ça, c’est chouette.

Des chansons qui ont du chien

just dance1

Principe et gameplay ultra simpliste mais qui cartonne, Just Dance 2016 nous propose cette année une playlist des plus agréables, mélangeant aussi bien les derniers tubes du moment à quelques incontournables de la musique internationale. Si l’on remarquera qu’il y a moins de titres que l’année précédente, les morceaux alternatifs viendront diversifier la chose et le très bon choix favorise la qualité à la quantité.

On retrouve également un petit délire de nos amis de chez Ubisoft avec une musique et une chorégraphie créées spécialement pour cette édition : Un p’tit kiff qui n’a apparemment pas toujours été très bien reçu par la communauté, elle qui est toujours en quête continue de défis, mais qui fait clairement plaisir à tester. Bah quoi, ça vous tente pas de faire le chiwawa en soirée ?

Plus sérieusement, on se retrouve cette année avec une playlist aussi intéressante – si ce n’est plus que l’année dernière et une bonne dose de titres qui vous plairont certainement : Calvin Harris, Mark Ronson, Sky Trucking, The Black Eyed Peas et j’en passe. Pas mal de styles y font bonne figure et les chorégraphies sont – comme toujours, très bien travaillées : soit au niveau du mouvement, soit pour nous faire passer un bon moment de détente.

Pensez également à échanger votre manette à un poireau puisque les développeurs ont également intégré la musique de notre vocaloïd adorée Hatsune Miku avec Llevan Polka, une attention particulière qui plaira à bon nombre d’entre vous.
Mais l’équipe ne s’est pas lâchée que sur ces derniers titres, Angry Birds est également de la partie avec une chorégraphie… Sans véritable intérêt et une facilité débordante. Et cette facilité, c’est sans doute l’un des seuls reproches que l’on pourrait faire à cette édition 2016, avec davantage de titres « funs » que techniques.

Et c’est pas fini

just dance2

S’il n’y a malheureusement trop rien à rajouter sur le gameplay ou la liste des musiques, il est bon de noter cependant que l’interface a été revue. Bien que certains ne jugeront pas cela vital, il faut avouer que les quelques modifications apportées aux menus apportent une meilleure visibilité (et un certain vent de fraîcheur).

Désormais, vous retrouverez intuitivement les titres classés en solo, duo, trio et quatuor afin de différencier rapidement les musiques qui peuvent être faites seul ou à plusieurs. La navigation est ainsi bien meilleure et il est clairement appréciable de retrouver facilement les titres que l’on souhaiterait jouer ou découvrir. Mention spéciale également au retour du meilleur score sur la page de sélection des titres, vous évitant ainsi de choisir le morceau pour découvrir le classement. Oui, c’est un détail, mais qu’il était pénible de sélectionner la chanson pour y retrouver le top.

Outre les morceaux alternatifs, Just Dance 2016 a le mérite de proposer plusieurs modes de jeu avec notamment la fonctionnalité Showtime qui capturera quelques passages de vous à la caméra grâce à votre PlayStation Caméra, Kinect ou Gamepad et vous fera une petite compil’ de vous, très certainement ridicule certes, mais qui peut servir de best-of en fin de chorégraphie.
Cette option est liée au mode Just Dance TV (JDTV) qui regroupera les meilleures extraits de la communauté, partagés spécialement pour le coup et qui a le mérite de passer un bon moment aussi bien à danser qu’à regarder les autres se dandiner.

L’habituel mode Sweat refait son retour et propose une playlist plus soignée axée sur la partie coaching pour ceux qui souhaiteraient s’amuser en suivant la perte de calories. Enfin, un Just Dance Quest fait irruption pour proposer un pseudo-système de quêtes afin de débloquer de nouveaux morceaux. Un mode certes, sans grand intérêt puisqu’il n’y a pas de véritable objectif mais qui pourrait s’embellir à la suite avec pourquoi pas, des achèvements à réaliser à un moment précis (Un Just Dance RPG ? Non, je déconne).

Comme chaque année, Ubisoft sait animer la piste de danse en nous proposant une compilation des meilleurs hits du moment. Si le dernier épisode manquait clairement de fraîcheur, Just Dance 2016 apporte son lot de nouveautés et prouve sa volonté de faire bien mieux. Entre l’arrivée du smartphone en tant que controller, la playlist aux petits oignons, un peu d’originalité dans les chorégraphies et l’interface revue à la hausse, on ne peut que saluer les réajustements de cette mouture. Oh, et qu’on se le dise, on ne peut pas passer à côté de ce Just Dance 2016, ce serait une erreur que de passer à côté.

La note de l'auteur

Du fun, c'est tout ce que je demande ! Vous le savez, j'adore me dandiner et Just Dance est l'une de mes séries favoris. Et cet épisode est vraiment bon.

Julien
b
Note du panda
7.5 10

Points positifs

  • Très bonne playlist
  • L'arrivée de l'application smartphone
  • Meilleure navigation dans l'interface
  • Les meilleurs scores visibles rapidement
  • Modes de jeu et titres alternatifs
  • Un incontournable pour vos soirées

Points négatifs

  • Une certaine facilité
  • Petit temps de latence dans les menus

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur